La vie de vos entreprises L'édition éco des Infos du Pays Gallo 2019-01-07T18:38:07Z https://economie.lesinfosdupaysgallo.com/feed/atom/ WordPress infosgallo <![CDATA[La Gacilly-Redon. Création d’un cercle de femmes entrepreneures]]> https://economie.lesinfosdupaysgallo.com/?p=55611 2019-01-07T18:38:07Z 2019-01-07T18:38:07Z Bouge ta Boite, le réseau business féminin ouvre un Cercle de femmes entrepreneures à Redon. Un seul objectif : fédérer les cheffes d’entreprise du territoire pour les aider à booster leur business! Bouge ta Boite est le réseau business féminin, destiné aux entrepreneures, indépendantes, professions libérales et conjointes collaboratrices. Il fonctionne en Cercle de 10 ... lire la suite

L’article La Gacilly-Redon. Création d’un cercle de femmes entrepreneures est apparu en premier sur La vie de vos entreprises.

]]>

Bouge ta Boite, le réseau business féminin ouvre un Cercle de femmes entrepreneures à Redon. Un seul objectif : fédérer les cheffes d’entreprise du territoire pour les aider à booster leur business!

Bouge ta Boite est le réseau business féminin, destiné aux entrepreneures, indépendantes, professions libérales et conjointes collaboratrices. Il fonctionne en Cercle de 10 à 20 entrepreneures, une seule par secteur d’activité.
S’appuyant sur la bienveillance, le business et l’intelligence collective, les entrepreneures se retrouvent tous les 15 jours pour des réunions de travail (les BougeUp) avec l’ambition de gagner en leadership, et d’accroitre leur chiffre d’affaires en se recommandant les unes les autres à l’extérieur du Cercle.

La réseau compte aujourd’hui 42 cercles actifs en France avec plus de 400 Bougeuses et continue son déploiement national en 2019 avec l’ambition de connecter les entrepreneures de toute la France.

Pratique:

La réunion de présentation, animée par Marie Eloy, ancienne journaliste à RFI et Fondatrice, aura lieu le 18 janvier prochain de 12h30 à 14h30 chez YVES ROCHER : Le Moulin, Le Bout du Pont, 56200 La Gacilly.

L’article La Gacilly-Redon. Création d’un cercle de femmes entrepreneures est apparu en premier sur La vie de vos entreprises.

]]>
0
infosgallo <![CDATA[Gilets jaunes. Un dispositif d’aide de l’Etat aux entreprises]]> https://economie.lesinfosdupaysgallo.com/?p=55605 2018-12-17T17:48:05Z 2018-12-17T17:48:05Z Face aux conséquences sévères des récentes perturbations pour les entreprises, le Gouvernement a pris différentes mesures concrètes d’accompagnement mobilisables pour les professionnels touchés. Dans un communiqué, la préfecture du Morbihan détaille ces mesures et les procédures pour en bénéficier. “En effet, en raison des différentes manifestations organisées depuis le 17 novembre, beaucoup d’entreprises connaissent une ... lire la suite

L’article Gilets jaunes. Un dispositif d’aide de l’Etat aux entreprises est apparu en premier sur La vie de vos entreprises.

]]>
Face aux conséquences sévères des récentes perturbations pour les entreprises, le Gouvernement a pris différentes mesures concrètes d’accompagnement mobilisables pour les professionnels touchés. Dans un communiqué, la préfecture du Morbihan détaille ces mesures et les procédures pour en bénéficier.
“En effet, en raison des différentes manifestations organisées depuis le 17 novembre, beaucoup d’entreprises connaissent une baisse significative de leur chiffre d’affaires, une interruption d’activité ou doivent faire face à des réparations suite à des dégradations.
Dans le cadre du soutien aux entreprises et commerces, la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, du Travail et de l’Emploi –DIRECCTE- Bretagne a mis en place une cellule pour renseigner et orienter les entreprises en difficultés vers les dispositifs les plus adaptés à chaque situation.
-téléphone au 02 99 12 21 36 de 9h à 18h
– courriel : bretag.redressementproductif@direccte.gouv.fr
Les entreprises sont invitées à préciser dans leur courriel :
-Le nom de l’établissement et son adresse
-La nature des difficultés rencontrées et leur importance (nombre de salariés impactés, évaluation de l’impact sur le chiffre d’affaires, demande d’activité partielle …)
Mesures d’activité partielle, étalement des échéances fiscales et sociales, ouverture complémentaire le dimanche, besoins de financement de court terme, octroi ou maintien de crédits bancaires, accompagnement par l’URSSAF, indemnisation par les assurances… le Gouvernement met en place des mesures d’accompagnement des entreprises.

Consultez-les sur le site internet:
www.economie.gouv.fr/mouvement-des-giletsjaunes-accompagnement-des-entreprises
Toujours dans cet objectif de soutien à l’économie et au commerce, le préfet du Morbihan a également pris des arrêtés préfectoraux visant à autoriser l’ouverture exceptionnelle de certains commerces du
Morbihan les dimanches 2 et 9 décembre et de l’ensemble des commerces les dimanches 23 et 30
décembre.
Consultez également: http://bretagne.direccte.gouv.fr/Entreprises-emploi-economie”

L’article Gilets jaunes. Un dispositif d’aide de l’Etat aux entreprises est apparu en premier sur La vie de vos entreprises.

]]>
0
infosgallo <![CDATA[Gilets jaunes. 83% des TPE soutiennent le mouvement]]> https://economie.lesinfosdupaysgallo.com/?p=55599 2018-12-06T13:37:40Z 2018-12-06T13:33:53Z Dans un contexte économique et social particulièrement tendu, le SDI (*) a engagé une grande concertation nationale auprès de 650 artisans, commerçants, professionnels indépendants, dirigeants de TPE (**), afin de mesurer leur perception du mouvement des Gilets Jaunes, l’impact sur leurs activités, les points de divergence et de convergence avec leurs revendications, ainsi que leur ... lire la suite

L’article Gilets jaunes. 83% des TPE soutiennent le mouvement est apparu en premier sur La vie de vos entreprises.

]]>

Dans un contexte économique et social particulièrement tendu, le SDI (*) a engagé une grande concertation nationale auprès de 650 artisans, commerçants, professionnels indépendants, dirigeants de TPE (**), afin de mesurer leur perception du mouvement des Gilets Jaunes, l’impact sur leurs activités, les points de divergence et de convergence avec leurs revendications, ainsi que leur appréciation des mesures présentées par le Premier Ministre mardi 4 décembre 2018 en vue d’apporter une réponse à ce mouvement.

Un soutien massif des professionnels indépendants malgré un impact majeur sur les activités

Dans la continuité de la précédente enquête du SDI sur la fiscalité locale datée du 9 novembre dernier, le ressentiment au regard de l’excès de taxes, la paupérisation des TPE et commerces de proximité, trouvent un support d’expression révélateur dans le mouvement des Gilets Jaunes, approuvé sur le fond par 83% des personnes interrogées.
Ce soutien se manifeste concrètement par une participation directe au mouvement : près d’un artisan sur cinq y a participé.
Leur volonté d’expression, même par procuration, n’est que très peu entamée par les baisses de chiffre d’affaires constatées par près de la moitié des indépendants, dans d’importantes proportions (jusqu’à 30% de baisse pour 63% d’entre eux).
En revanche, leur soutien s’arrête là où commencent les violences et les dégradations de biens publics ou privés.

Des revendications de longue date enfin portées sur la place publique

Il ressort que plusieurs points de convergence existent entre les professionnels et les Gilets Jaunes sur certaines propositions.
Inlassablement, ces revendications ont été portées depuis plusieurs années devant les pouvoirs publics par le SDI et ses représentants. Elles n’ont été que très rarement prises en considération alors même qu’à ce jour elles recueillent une approbation massive de beaucoup de dirigeants de TPE (de 70% à 90%).
L’augmentation du pouvoir d’achat au travers du principe d’une revalorisation du SMIC en contrepartie d’une suppression totale des charges patronales. A cet égard, la proposition de Xavier Bertrand concernant un coup de pouce pour le pouvoir d’achat net de charges et défiscalisé est positive, sous réserve que les chefs d’entreprise en maîtrisent l’opportunité, le montant et la fréquence ;
Une meilleure justice dans la protection sociale entre les indépendants et les salariés (délai de carence, prise en compte des accidents du travail, …) ;
L’arrêt de l’implantation des grandes surfaces en périphérie des centres villes ;
La réforme du statut de travailleur détaché ;
Les pratiques bancaires abusives sur les comptes professionnels (commission carte bleue, frais de tenue de compte, agios, …).
Sur tous ces sujets étayés et portés par le SDI, les dirigeants de TPE ont toujours émis des propositions construites, raisonnables et applicables, qui n’ont été entendues qu’à la marge par les pouvoirs publics. “Nous en payons tous le prix aujourd’hui…”, estiment-ils.

Des mesures de suppression tardives – L’urgence de la mise en place d’un dialogue !

Le principe du « moratoire » initialement annoncé par le Premier Ministre était jugé largement insatisfaisant. En définitive, l’annulation des taxes sur le carburant représente une avancée très attendue.
Les professionnels indépendants jugent positivement, à une courte majorité de 48% de satisfaits contre 45% d’insatisfaits, le fait de s’asseoir autour de la table afin de mettre à plat les questions de la fiscalité et des dépenses publiques.

Le SDI en appelle donc au gouvernement pour un dialogue urgent et constructif concernant 2,1 millions d’entreprises et 4 millions de salariés en France.

(*)Méthodologie de l’étude :
Echantillon de 650 chefs d’entreprise de 0 à 19 salariés interrogés en ligne le 5 décembre 2018.

(**)À propos du SDI :
Créé en 1993, le SDI (Syndicat des Indépendants) est la seule organisation interprofessionnelle patronale apolitique et financièrement indépendante dédiée à l’ensemble des entreprises de moins de 20 salariés, à savoir les TPE (Très Petites Entreprises). Le SDI représente aujourd’hui 25 000 dirigeants, commerçants, artisans et professions libérales. Pour en savoir plus : http://www.sdi-pme.fr/ ; Twitter : @SDI_fr, Facebook : SDI Syndicat des Indépendants et des TPE

L’article Gilets jaunes. 83% des TPE soutiennent le mouvement est apparu en premier sur La vie de vos entreprises.

]]>
0
infosgallo <![CDATA[Olympiades des métiers. Finale: 17 médailles pour la délégation bretonne]]> https://economie.lesinfosdupaysgallo.com/?p=55591 2018-12-02T10:53:24Z 2018-12-02T10:42:42Z Ils étaient 40 à représenter la Bretagne et ses talents dans 37 métiers lors des finales nationales des Olympiades des métiers qui se sont clôturées hier soir, à Caen. Ils en reviennent avec 17 médailles dont 3 d’or et 2 d’argent, des souvenirs et des émotions plein la tête et le sentiment d’avoir bien représenté ... lire la suite

L’article Olympiades des métiers. Finale: 17 médailles pour la délégation bretonne est apparu en premier sur La vie de vos entreprises.

]]>

Ils étaient 40 à représenter la Bretagne et ses talents dans 37 métiers lors des finales nationales des Olympiades des métiers qui se sont clôturées hier soir, à Caen. Ils en reviennent avec 17 médailles dont 3 d’or et 2 d’argent, des souvenirs et des émotions plein la tête et le sentiment d’avoir bien représenté leur région ainsi que la profession qu’ils s’apprêtent à exercer.

L’or en DAO, boucherie et poissonnerie

Alexandre Adjimi avait décroché une médaille d’excellence en dessin industriel (DAO) en 2017 aux finales des 44e Olympiades des métiers, à Bordeaux. Cela signifie qu’il avait effectué un travail d’excellente qualité, parfaitement exécuté, sans erreur, mais que trois autres candidats avaient obtenu quelques points de plus que lui, le privant ainsi de podium. Mais cette année, cela n’aura pas été le cas. Alexandre, résident à Guilers (29) s’est imposé dans cette discipline des « métiers de l’industrie ». Le lycée Colbert de Lorient peut être fier de lui !

Côté « métiers de l’alimentation », nos jeunes Bretons ont brillé : Paolo Desbois de la Faculté des métiers de la Chambre de métiers et d’artisanat de Bruz, en apprentissage chez LND Gourmet à Rennes, a décroché l’or en boucherie, rejoint quelques minutes plus tard au tableau des lauréats par Yann Meslin, en poissonnerie. En apprentissage dans la poissonnerie Jahier de Cesson (35), Yann originaire de L’Hermitage est scolarisé au CFA de Lorient. Dans cette catégorie de métiers, Aglaée Le Comte, également de la Faculté des métiers de Bruz, a aussi décroché le bronze en Service en salle, et Marie-Amélie Trégouët (CFA de Vannes) a obtenu l’excellence.

40 compétiteurs bretons dans 37 métiers

À Caen, 54 métiers étaient en compétition. Avec ses 40 membres, l’équipe Bretagne était représentée dans 37 d’entre eux. Pourquoi y avait-il plus de concurrents bretons que de métiers représentés ? Parce que trois épreuves se déroulaient en binôme, dans lesquels deux d’entre eux ont décroché une médaille d’excellence : Guillaume Courcoux et Vincent Toupin (lycée Saint-Ilan) en “jardinier-paysagiste”, et Dylan Lecrivain et Julien Echardour (CFA TP de Ploërmel) en “aménagement urbain et réseaux de canalisation”.

Pour finir l’inventaire des médailles, nos jeunes Bretons se sont illustrés dans les métiers de l’automobile. Deux jeunes du CFA d’Aucaleuc rentrent médaillés. L’argent pour Hugo Bouvier en peinture automobile. Originaire de Javené, il effectue son apprentissage au Centre Auto Rénovation de Lécousse, et l’excellence pour Maxime Kervadec, en tôlerie-carrosserie. Le lycée Henri Avril de Lamballe retrouvera Marius Daniel avec un médaille de bronze au cou, en maintenance poids-lourds.

En propreté, Douglas Le Blevec du CFA propreté INHNI Ouest de Bruz a décroché l’argent dans la catégorie Propreté. En taille de pierre, Gurvan Crusson, salarié chez Le Ray et fils à Marzan (56), a obtenu une médaille de bronze.

Et ils reviennent avec une médaille d’excellence : Yann Le Ster en ébénisterie (Belle-Isle en Terre), Max Porteboeuf en plâtrerie (faculté des métiers de Fougères), Bastien Peltier en chaudronnerie (lycée Colbert Lorient)

Valoriser les métiers

Tous ces jeunes, qu’ils soient revenus médaillés ou non, ont tous la passion de leur métier. Des métiers parfois peu ou mal connus. Au-delà de la compétition, les Olympiades des métiers ont un objectif : mettre en lumière ses professions. Elles constituent une formidable vitrine des métiers : voir des centaines de jeunes passionnés donner le meilleur d’eux-mêmes et produire des réalisations, parfois proches de l’œuvre d’art, ne peut que susciter des vocations !

La Région Bretagne, qui organise les sélections régionales, est très attachée à cet événement au cours duquel elle présente les formations qui mènent à ces professions. Elle fait des épreuves régionales un véritable salon de la formation et de l’orientation « en immersion ». Elle est aujourd’hui très fière de tous ses finalistes qui reviennent avec une expérience et parfois même un titre à valoriser sur leur CV. Sans aucun doute un bel atout pour une carrière qui s’annonce prometteuse.

L’article Olympiades des métiers. Finale: 17 médailles pour la délégation bretonne est apparu en premier sur La vie de vos entreprises.

]]>
0
infosgallo <![CDATA[Olympiades des métiers. Une préparation d’athlètes pour l’équipe bretonne]]> https://economie.lesinfosdupaysgallo.com/?p=55580 2018-11-27T21:49:49Z 2018-11-27T21:48:45Z Ils sont à pied d’oeuvre. 40 jeunes apprentis bretons disputent à partir de ce mercredi 28 novembre la finale nationale des Olympiades des Métiers. L’équipe bretonne compte 4 représentant(e)s du Morbihan dont une jeune fille de Caro, Marie-Amélie Trégouet qui fait ses études de boulangerie au CFA de Vannes. Au terme des sélections régionales organisées ... lire la suite

L’article Olympiades des métiers. Une préparation d’athlètes pour l’équipe bretonne est apparu en premier sur La vie de vos entreprises.

]]>
© Région Bretagne – Franck Bétermin

Ils sont à pied d’oeuvre. 40 jeunes apprentis bretons disputent à partir de ce mercredi 28 novembre la finale nationale des Olympiades des Métiers. L’équipe bretonne compte 4 représentant(e)s du Morbihan dont une jeune fille de Caro, Marie-Amélie Trégouet qui fait ses études de boulangerie au CFA de Vannes.

Au terme des sélections régionales organisées par la Région Bretagne à Saint-Brieuc en février dernier, 40 jeunes apprentis, lycéens ou salariés avaient décroché leur place pour participer aux finales nationales des Olympiades des métiers. Les médaillés d’or de ces épreuves décrocheront leur ticket pour l’étape ultime : la finale internationale qui aura lieu à Kazan (Russie) en août 2019. La Région est derrière tous ses candidats et les encouragent à donner le meilleur d’eux-mêmes. L’équipe bretonne a suivi un entrainement digne des plus grands athlètes.

40 compétiteurs bretons dans 37 métiers

À Caen, 54 métiers seront en compétition. Avec ses 40 membres, l’équipe Bretagne sera représentée dans 37 d’entre eux. Pourquoi y a-t-il plus de concurrents bretons que de métiers représentés ? Parce que trois épreuves se déroulent en binôme : Guillaume Courcoux et Vincent Toupin en “jardinier-paysagiste”, Quentien Lesvenan et Denis Quelen-Douguet en “mécatronique”, Dylan Lecrivain et Julien Echardour en “aménagement urbain et réseaux de canalisation”.

Parmi les 7 Bretonnes et 33 Bretons en compétition, trois faisaient déjà partie de l’équipe Bretagne des 44e Olympiades, en 2017 : Alexandre Adjimi, en “DAO dessin industriel”, qui avait remporté une médaille d’excellence, Maxime Kervadec, la médaille d’argent en “tôlerie carrosserie”, et Aglaé Lecomte en “service en salle”.

Une préparation professionnelle, mentale et physique

Les Olympiades des métiers constituent un véritable marathon : il faut être un champion d’un point de vue technique, évidemment, mais cela ne suffit pas. Il faut également savoir résister à la pression de la compétition grâce à un mental d’acier et tenir la distance physiquement durant ces 4 jours successifs d’épreuves…

Pour aider les candidats dans leur préparation, la Région Bretagne s’est entourée des services d’un coach, Mickaël Commeureuc. Depuis le mois de février, en plus des travaux pratiques spécifiques que les jeunes réalisent auprès de leurs professeurs ou maîtres d’apprentissage, après leurs cours ou journées de travail, ils se sont réunis à deux reprises, en avril et septembre, à Dinard.

Des moments privilégiés pour créer un véritable esprit d’équipe, si important lors des épreuves, et pour leur délivrer les clés d’une bonne préparation.

L’équipe bretonne a pu y bénéficier du retour d’expériences d’anciens participants, des conseils d’un ancien nageur de haut niveau, Frédéric Lefèvre. Ils ont travaillé sur la gestion du stress et des émotions, bénéficié de cours de respiration et de sophrologie, mais aussi appris à gérer leur temps et à bien récupérer ou encore profité de l’intervention d’une diététicienne sur les atouts d’une bonne alimentation… Le tout entrecoupé d’activités sportives mêlant convivialité et solidarité.

Worldskills, l’organisateur des finales nationales et internationales, a également réuni tous les candidats, durant deux jours en mai à Paris. Par pôle métier, chacun a pu découvrir ce qui était attendu de lui, le niveau d’exigences, le déroulé des épreuves, le matériel à disposition…

Un véritable spectacle ouvert à tous

Au-delà de la compétition, les Olympiades des métiers sont une formidable vitrine des métiers et mettent en lumière des métiers parfois peu ou mal connus. Voir des centaines de jeunes passionnés donner le meilleur d’eux-mêmes et produire des réalisations, parfois proches de l’œuvre d’art, ne peut que susciter des vocations !

La Région Bretagne, qui organise les sélections régionales, est très attachée à cet événement au cours duquel elle présente les formations qui mènent à ces professions. Elle fait des épreuves régionales un véritable salon de la formation et de l’orientation « en immersion ». Elle invite le plus grand nombre de visiteurs à se rendre aux finales nationales : à Caen, du 28 novembre au 1er décembre, c’est un véritable spectacle qui s’offrira à leurs yeux !

L’article Olympiades des métiers. Une préparation d’athlètes pour l’équipe bretonne est apparu en premier sur La vie de vos entreprises.

]]>
0
infosgallo <![CDATA[Bréhan. Olmix et la mer : l’histoire d’un double exploit]]> https://economie.lesinfosdupaysgallo.com/?p=55577 2018-11-21T19:05:13Z 2018-11-21T19:05:13Z Pierre Antoine et son trimaran bleu qui viennent de remporter la Route du Rhum dans la catégorie Rhum multi sont les ambassadeurs d’Olmix Group pour mettre la lumière sur l’immense potentiel apporté par les algues dans la chaine «alimentation-santé». Olmix et Pierre Antoine naviguent ensemble depuis 4 ans maintenant : quelques mois avant le départ ... lire la suite

L’article Bréhan. Olmix et la mer : l’histoire d’un double exploit est apparu en premier sur La vie de vos entreprises.

]]>
Olmix France
Pierre Antoine, skipper du Rhum Multi Olmix, vainqueur de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe 2018 – Pointe a Pitre le 20/11/2018

Pierre Antoine et son trimaran bleu qui viennent de remporter la Route du Rhum dans la catégorie Rhum multi sont les ambassadeurs d’Olmix Group pour mettre la lumière sur l’immense potentiel apporté par les algues dans la chaine «alimentation-santé». Olmix et Pierre Antoine naviguent ensemble depuis 4 ans maintenant : quelques mois avant le départ de la Route du Rhum en 2014, Hervé Balusson, Fondateur et Président d’Olmix avait décidé de prendre la mer avec Pierre Antoine sur son trimaran. Objectif de ce partenariat, montrer combien les richesses de l’océan et notamment les algues constituent une formidable ressource de «biotechnologies bleues».

L’occasion d’un retour sur un exploit sportif (lire en cliquant ici) et sur un exploit industriel, celui de l’entreprise Olmix et de son fondateur, Hervé Balusson.

Le programme SAGA (Solutions Alternatives Grâce aux Algues) résume la démarche d’Olmix : mieux cultiver la plante et mieux élever l’animal pour mieux nourrir l’Homme. Fournir des alternatives naturelles aux agriculteurs pour se substituer aux additifs chimiques est la raison d’être d’Omix Group depuis sa création en 1995. En 20 ans l’entreprise est devenue l’un des leaders mondiaux des biotechnologies marines et de la chimie verte. S’appuyant sur la formidable ressource de biomasse végétale constituée par les algues, Olmix Group a pour ambition de construire une chaine alimentation-santé complète et cohérente grâce aux algues !
Les 3 pôles d’activité d’Olmix Group poursuivent le même objectif : produire mieux avec moins, en améliorant la sécurité alimentaire et dans le respect de l’animal, de l’Homme et de l’environnement:
• Plant care : mieux cultiver la plante pour mieux nourrir l’animal et l’homme
• Animal care : mieux élever l’animal pour mieux nourrir l’homme
• Human care : contribuer à améliorer la santé humaine.
Cette démarche se résume dans le programme SAGA qui met en oeuvre les Solutions Alternatives grâce aux Algues du groupe et se concrétise à travers la marque « Merci les algues ».

Olmix Group et ses partenaires proposent ainsi aux consom’acteurs un nouveau label pour reconnaître les produits qui s’inscrivent dans cette démarche d’une alimentation saine et de qualité.
Dès l’origine, l’innovation est au cœur de l’activité d’Olmix Group et elle mobilise aujourd’hui 12 % de ses effectifs. Le pôle Recherche et Développement est constitué d’experts de la santé et de la nutrition, de spécialistes des algues, des argiles et des oligo-éléments. Ces équipes bénéficient de laboratoires et d’équipements pilotes à Bréhan, au siège d’Olmix Group, et coopèrent avec des universités et des organismes de recherche dans le monde entier. Mais la Bretagne est une région pionnière dans l’étude des végétaux marins : la Station Biologique de Roscoff a été créée dès 1870 !
Les côtes bretonnes offrent un terrain d’observation unique au monde et plus de 700 espèces d’algues y ont été observées. Les produits développés par Olmix Group sont issus des algues, des argiles et des oligo-éléments.
En 2004 Olmix Group a déposé un brevet pour un biomatériau inédit, l’Amadeite®. Issu de l’association de polysaccharides d’algues et d’argile, ce nouveau matériau hybride est une argile organique unique. Amadéite® a engendré la création de multiples innovations qui ont connu un succès international. Poursuivant dans ce chemin, Olmix Group a lancé en 2012 Ulvans un programme de recherche collaboratif sur les algues.
Autour de son cœur d’activité, Hervé Balusson a voulu créer un écosystème favorable au développement de l’économie bleue. Ainsi est né le premier institut de formation dédié aux algues, la Breizh Algae School. Ce centre de formation professionnel est destiné à ceux qui souhaite connaître et comprendre les avancés techniques et scientifiques autour des algues et leur rôle clé pour la nutrition et la santé végétale, animale et humaine.
Depuis sa création, Olmix Group a une croissance rapide et développe ses activités dans une centaine de pays à travers le monde. Si la croissance interne a longtemps été privilégiée, Olmix Group s’est offert une formidable opportunité de croissance avec l’acquisition de PRP Technologies en 2017. L’activité Plant Care a encore été renforcée en 2018 par le rachat de Micromix Plant Health (UK) et par la participation au rachat d’Amendis (F).

Les gammes de produits très complémentaires ont été développées pour répondre aux exigences d’une agriculture durable et respectueuse de l’environnement. Autre objectif et non le moindre, satisfaire la demande des consommateurs qui veulent de plus en plus des produits de qualité et irréprochables en terme de sécurité alimentaire. Le pôle Human Care a également été consolidé par les reprises des entreprises Aroma Celte et
Cimaprem.
Basé à Bréhan dans le Morbihan, le Groupe Olmix, fondé et dirigé depuis 1995 par Hervé Balusson, s’est affirmé comme l’un des grands spécialistes mondiaux des biotechnologies marines et de la chimie verte. En fort développement, il est aujourd’hui implanté dans 28 pays et couvre, avec son équipe de 850 collaborateurs, un terrain de plus de 100 pays sur les 5 continents. Il apporte des sources naturelles de nutrition et de santé aux plantes, aux animaux et aux Hommes afin de construire une démarche globale alimentation-santé grâce aux algues. Pour répondre à l’enjeu de nourrir demain 9 milliards d’êtres humains, le Groupe Olmix propose des solutions alternatives pour contribuer à une agriculture, une alimentation et une consommation durables.

Chifres clés :
850 salariés
180 M€ de CA (80% à l’export)
13 sites industriels
28 implantations
Présence commerciale dans plus de 100 pays

L’article Bréhan. Olmix et la mer : l’histoire d’un double exploit est apparu en premier sur La vie de vos entreprises.

]]>
0
infosgallo <![CDATA[Pays de Ploërmel. La soirée Prestige de Brézéo]]> https://economie.lesinfosdupaysgallo.com/?p=55565 2018-11-16T19:19:18Z 2018-11-16T19:17:15Z Les entrepreneurs du Pays de Ploërmel Coeur de Bretagne réunis au sein de l’association Brézeo avaient rendez-vous mardi dans l’amphithéâtre du lycée La Mennais pour leur conférence dite “de Prestige”. Brézeo souhaite solidariser les entreprises en créant une dynamique économique grâce aux différentes actions menées par ses adhérents. « L’association compte près de 250 membres ... lire la suite

L’article Pays de Ploërmel. La soirée Prestige de Brézéo est apparu en premier sur La vie de vos entreprises.

]]>
Les entrepreneurs du Pays de Ploërmel Coeur de Bretagne réunis au sein de l’association Brézeo avaient rendez-vous mardi dans l’amphithéâtre du lycée La Mennais pour leur conférence dite “de Prestige”.

Brézeo souhaite solidariser les entreprises en créant une dynamique économique grâce aux différentes actions menées par ses adhérents.

« L’association compte près de 250 membres », explique Stéphane Boullet, son Président. « Cette soirée est spéciale car ouverte à tout public. Nous avons eu environ 200 réservations, dont les deux tiers sont des adhérents ».

Le thème de la soirée était le management en entreprise. Face au public, Quentin Lesaffre, formateur, et Bertrand de Ruyver, imitateur, dévoilent les secrets de la communication dans un spectacle intitulé Process Comedy. Sur le ton de l’humour, le duo invite à découvrir sa personnalité, mais aussi celle de ceux qui nous entourent, en identifiant les qualités et les défauts de chacun, afin de mieux communiquer en entreprise.

La soirée s’est terminée par un cocktail dînatoire au cours duquel le public a pu échanger sur le spectacle.

Cliquer pour visualiser le diaporama.

L’article Pays de Ploërmel. La soirée Prestige de Brézéo est apparu en premier sur La vie de vos entreprises.

]]>
0
infosgallo <![CDATA[Bréhan. Olmix renforce son pôle santé humaine]]> https://economie.lesinfosdupaysgallo.com/?p=55561 2018-11-05T20:13:25Z 2018-11-05T20:13:25Z Le groupe OLMIX, acteur majeur dans la valorisation des algues à l’échelle internationale, historiquement impliqué dans l’Animal Care ainsi que le Plant Care , renforce son pôle Human Care (ndlr: santé humaine) en intégrant la société CIMAPREM, spécialisée dans la valorisation des alginates et des hydrocolloïdes marins. En intégrant le savoir-faire unique de gélification à ... lire la suite

L’article Bréhan. Olmix renforce son pôle santé humaine est apparu en premier sur La vie de vos entreprises.

]]>
Le groupe OLMIX, acteur majeur dans la valorisation des algues à l’échelle internationale, historiquement impliqué dans l’Animal Care ainsi que le Plant Care , renforce son pôle Human Care (ndlr: santé humaine) en intégrant la société CIMAPREM, spécialisée dans la valorisation des alginates et des hydrocolloïdes marins.

En intégrant le savoir-faire unique de gélification à froid à base d’alginates, que la société CIMAPREM a développé durant ces 15 dernières années dans différents marchés – tels que l’agroalimentaire, la cosmétique professionnelle, le secteur dentaire et le moulage – le groupe OLMIX a pour objectif une présence incontournable dans différents domaines :

Agroalimentaire :

– Formulation, fabrication et production de Produits Alimentaires Intermédiaires (PAI)

– Mélange anhydre d’hydro et de phycocolloïdes en poudre, standardisés, agissant en synergie pour des applications dans les différents secteurs agroalimentaires répondant à la plupart des besoins techniques des industriels

– Agents de rhéologie : texturant, épaississant, viscosant, gélifiant, stabilisant, émulsionnant, liant, fonctionnalité nutritionnelle, stabilité à chaud, stabilité à la congélation, stabilité à pH acides, contrôle synérèse, substituts de sels

– Restructuration de viandes ou légumes

– Enveloppe d’origine marine

Cosmétique professionnelle : fourniture d’ingrédients, fourniture de masques et enveloppements PEEL-OFF POUDRE, PEEL-OFF GEL, ou PEEL-OFF EMULSION.

Secteur dentaire : fourniture d’ingrédients et d’alginates aux fabricants de produits pour empreinte dentaire, fabrication de poudre dentaire blanchissante.

Arts créatifs : fourniture d’ingrédients, fabrication de produit pour empreinte et moulage.

Olmix veut renforcer la recherche et dévéloppement

CIMAPREM, créée en 2003 par Pascale et Gabriel RUFFINONI, est une structure B to B qui dispose d’une R&D performante ainsi que de capacités de production et de conditionnement. L’entreprise a trouvé dans le groupe OLMIX un partenaire fort, pour qui l’humain et les problématiques de santé grâce à des solutions naturelles et saines sont essentiels. Un groupe qui a la volonté d’assurer la distribution des produits et innovations mis à disposition de marchés à forte valeur ajoutée comme la cosmétique, la parapharmacie et, à terme, le domaine médical. Le groupe OLMIX a le plaisir d’indiquer qu’il va poursuivre et intensifier les travaux de R&D initiés au sein de CIMAPREM, afin de bénéficier pour ces différents secteurs d’une capacité d’innovation supplémentaire pour renforcer l’existant.

L’article Bréhan. Olmix renforce son pôle santé humaine est apparu en premier sur La vie de vos entreprises.

]]>
0
infosgallo <![CDATA[Bretagne. Peste porcine: la région face à la menace]]> https://economie.lesinfosdupaysgallo.com/?p=55542 2018-10-18T20:19:05Z 2018-10-18T20:17:34Z Depuis la confirmation de deux cas de peste porcine africaine (PPA) sur des sangliers en Belgique le 13 septembre dernier, les services de l’État et les professionnels du monde agricole sont mobilisés pour éviter l’introduction et la propagation de cette maladie sur le territoire. Mercredi 17 octobre 2018, Christophe Mirmand, Préfet de la région Bretagne, ... lire la suite

L’article Bretagne. Peste porcine: la région face à la menace est apparu en premier sur La vie de vos entreprises.

]]>
Depuis la confirmation de deux cas de peste porcine africaine (PPA) sur des sangliers en Belgique le 13 septembre dernier, les services de l’État et les professionnels du monde agricole sont mobilisés pour éviter l’introduction et la propagation de cette maladie sur le territoire.

Mercredi 17 octobre 2018, Christophe Mirmand, Préfet de la région Bretagne, a présidé le conseil régional de la politique sanitaire animale et végétale (CROPSAV) composé des représentants des collectivités territoriales, des organisations professionnelles agricoles, de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), des fédérations de chasse, des vétérinaires, des laboratoires d’analyses et de l’administration.

A l’issue de cette réunion, la préfecture communique:

“La réunion a été l’occasion de décrire toutes les actions déployées en Bretagne en terme de prévention et de surveillance :

-la prévention (éviter l’introduction du virus) par la sensibilisation du public et des différents acteurs professionnels au travers d’action de communication et diffusion de supports techniques
-la surveillance (détecter rapidement toute introduction du virus) par le rappel des critères de signalement d’une suspicion en élevage et dans la faune sauvage

Le Préfet a rappelé la nécessité de maintenir une mobilisation collective.

Il a confié aux différents groupes de travail du CROPSAV la coordination de ces actions.

Ainsi, il est rappelé les principes suivants :

– limiter au strict nécessaire les interventions en élevage de porcs et de sangliers, les réserver aux professionnels,

– respecter strictement les modalités de nettoyage et désinfection des véhicules assurant le transport d’animaux vivants sensibles,

– ne pas jeter les restes de repas en dehors de poubelles prévues à cet effet et fermées, lors des activités plein air et sur les aires de repos du réseau auto routier,

– en cas de découverte d’un sanglier mort, il est impératif de ne pas toucher l’animal, de repérer précisément son emplacement, et d’informer dès que possible l’office national de la chasse et de la faune sauvage ou la fédération de chasse, de votre département : 

sd56@oncfs.gouv.fr ou contact@fdc56.fr.

La peste porcine africaine (PPA) constitue une menace majeure pour les élevages français. Il s’agit d’une maladie strictement animale, sans danger pour l’homme, qui ne touche que les suidés (porcs domestiques et sangliers) chez lesquels elle entraîne de fortes mortalités. Il n’existe ni vaccin, ni traitement contre cette maladie hémorragique hautement contagieuse.

Les facteurs de risque d’introduction de la PPA sur le territoire sont : l’introduction d’animaux vivants infectés, l’introduction de produits alimentaires contaminés, l’ingestion de produits alimentaires contaminés, le contact direct de sangliers ou porcs infectés ou encore les vecteurs passifs.

Le conseil régional de la politique sanitaire animale et végétale (CROPSAV) est une instance de concertation à vocation à orienter les politiques publiques de surveillance, de prévention et de lutte contre les dangers sanitaires en matière de santé animale et végétale.

Dans un contexte d’accélération de la circulation de marchandises, d’animaux, de plantes et d’hommes, où les évolutions climatiques augmentent le risque d’apparition de maladies et où les citoyens sont de plus en plus sensibles à la protection animale et de l’environnement, ce Conseil répond à la nécessité d’une concertation à haut niveau sur un domaine stratégique à la fois pour la santé publique – 75% des maladies émergentes chez l’homme sont d’origine animale – pour l’économie agricole et pour l’environnement.”

Cliquer pour visualiser le diaporama.

L’article Bretagne. Peste porcine: la région face à la menace est apparu en premier sur La vie de vos entreprises.

]]>
0
infosgallo <![CDATA[Vannes. Certification: note maximale pour l’hôpital privé Océane]]> https://economie.lesinfosdupaysgallo.com/?p=55526 2018-10-16T12:20:05Z 2018-10-16T10:44:45Z Grande fierté pour l’Hôpital Privé Océane qui vient de passer avec succès l’évaluation de la certification pour la qualité et la sécurité des soins. L’Hôpital Privé Océane vient en effet d’obtenir sa certification V2014 par la Haute Autorité de Santé (HAS) avec la note maximale : A. Cette note correspond à la plus haute distinction ... lire la suite

L’article Vannes. Certification: note maximale pour l’hôpital privé Océane est apparu en premier sur La vie de vos entreprises.

]]>

Grande fierté pour l’Hôpital Privé Océane qui vient de passer avec succès l’évaluation de la certification pour la qualité et la sécurité des soins. L’Hôpital Privé Océane vient en effet d’obtenir sa certification V2014 par la Haute Autorité de Santé (HAS) avec la note maximale : A.

Cette note correspond à la plus haute distinction de la HAS et certifie l’établissement pour une durée de 6 ans.

“La certification consiste en une appréciation globale et indépendante de l’établissement afin de favoriser l’amélioration continue des conditions de prises en charge des patients. Elle s’attache plus particulièrement à évaluer la capacité de l’établissement à identifier et maitriser ses risques et à mettre en œuvre les bonnes pratiques.

En décembre 2013, l’Hôpital Privé Océane avait déjà obtenu la mention de certification sans décision par l’HAS. , Fort de son expérience, le comité stratégique constitué du directeur, du président de la commission médicale d’établissement, des deux médecins coordonnateurs de la gestion des risques et de la responsable qualité/gestion des risques a souhaité renforcer ses actions. En effet, l’Hôpital Privé Océane est engagé depuis plusieurs années dans une démarche continue d’amélioration de la qualité des soins et prestations offerts. « Nous mettons tout en œuvre afin d’apporter à nos patients les meilleurs soins possibles tout en assurant une prise en charge dans des conditions optimales de sécurité et de confort ».

A ce titre, la politique qualité et sécurité des soins a été affichée comme un axe fort du projet d’établissement 2017-2021, autour de trois grands piliers : la politique qualité des soins, la politique d’évaluation et la politique de maitrise du risque.

La qualité des soins est une démarche qui doit permettre de garantir, à chaque patient, l’assortiment d’actes diagnostiques et thérapeutiques qui lui assurera le meilleur résultat en terme de santé.

La démarche de maitrise des risques a pour but d’assurer la sécurité des patients, et en particulier de diminuer le risque de survenue d’évènements indésirables associés aux soins. Cette démarche est guidée par une politique institutionnelle et un programme d’actions évolutif, établi selon les risques spécifiques de l’établissement et les priorités retenues.

Notre force ?

La collaboration étroite avec la Communauté Médicale d’Etablissement; l’implication des médecins dans la définition de la politique qualité sécurité des soins est un réel atout.

L’engagement et l’implication au quotidien de l’encadrement, des médecins, et de l’ensemble des salariés quelques soient leur fonction permettent d’assurer une qualité et une sécurité dans la prise en charge des patients hospitalisés.

Cette note doit nous permettre de poursuivre notre démarche au sein de l’établissement afin de continuer à progresser et d’assurer des prises en charges de qualité.

Ce résultat est le fruit d’un travail collectif, tout le monde y a contribué.

Avec tous nos remerciements pour l’implication de chacun ayant permis d’atteindre ce résultat”, indique la direction de l’hôpital dans un communiqué.

Retrouvez le rapport de certification V2014 de l’Hôpital Privé Océane sur Scope Santé, le site Internet dédié à la qualité des hôpitaux et cliniques de France : Rapport V2014 Hôpital Privé Océane

L’article Vannes. Certification: note maximale pour l’hôpital privé Océane est apparu en premier sur La vie de vos entreprises.

]]>
0