Ploërmel. Adecco et l’entreprise PEP, partenaires pour l’emploi

Les entreprises du bassin d’emploi de Ploërmel sont toujours confrontées à des difficultés de recrutement. Une des causes -car ce n’est pas la seule- principales de ces difficultés repose sur l’inadéquation entre la formation des candidats potentiels et les besoins du tissu économique.

Un phénomène qui suscite une véritable prise de conscience parmi les acteurs économiques. Les chefs d’entreprises sont des gens pragmatiques qui se résignent rarement à la fatalité. “Quand on a fait ce constat, on s’est dit qu’il fallait agir, prendre les choses en main…”, explique Nadège Guillard, la directrice de l’agence d’interim Adecco de Ploërmel. Une vision des choses partagée par la direction de l’entreprise PEP, implantée dans la zone de Carmagnon confrontée également  la difficulté de recruter. L’agence d’interim et l’entreprise ont donc construit un partenariat qui s’apparente à une véritable filière de formation.

Adecco recrute des intérimaires en CDI qui effectuent diverses missions dans des entreprises locales. Parmi ces effectifs un certain nombre d’employés manifestent des compétences qui correspondent aux profils des métiers en tension, pour peu qu’on leur donne la possibilité d’acquérir la formation nécessaire. L’entreprise, -dans le cas présent PEP-, se transforme en centre de formation par alternance avec un troisième partenaire, l’AFPI de Bruz. Le salarié d’Adecco devient donc un étudiant en alternance partageant son temps de formation entre l’AFPI et Bruz et l’entreprise ploermelaise.

C’est le parcours qu’ont suivi Anaïs et Valentin. Titulaire d’un bac pro vente, Valentin, 19 ans, ne se sentait guère attiré ni vers cette filière ni la poursuite des études. Son parcours l’a amené chez PEP via l’intérim tout comme Anaïs, 26 ans qui elle a déjà travaillé plusieurs années en entreprise. Le fait d’avoir été choisis par Adecco pour obtenir un CDI est déjà une garantie appréciée par l’entreprise qui a donc pris en charge les deux jeunes gens en qualité de maître d’apprentissage. Un véritable investissement pour PEP puisqu’en s’engageant dans cette démarche l’entreprise a du désigner deux tutrices pour accompagner les deux jeunes et assurer la transmission de leur savoir.

Un an plus tard, les deux étudiants ont décroché un diplôme d’Etat, le titre professionnel de conducteur d’installations et de machines automatisées  (TPCIMA), assorti de différentes spécialisations (CACES) qui leur donne un profil très recherché dans le monde du travail. Pour autant, il s’agit d’une formation qui ne s’accompagne pas d’une embauche obligatoire par l’entreprise formatrice. Les deux jeunes gens devront postuler avec, on s’en doute, une bonne chance d’être retenus chez PEP, s’ils le souhaitent. Anaïs par exemple, exprime clairement son souhait de chercher un poste en dehors de l’agro-alimentaire…

Une petite cérémonie était organisée ce vendredi matin pour marquer la fin de cette formation. “C’est l’occasion pour PEP et notre partenaire Adecco, de mettre à l’honneur ces deux collaborateurs”, soulignait Sophie Canale directrice des ressources humaines chez PEP. Celle-ci, tout comme Michael Bracquart, responsable du site ploermelais, ont insisté sur le rôle prépondérant qu’ont joué Fabienne et Isabelle, deux employées qui pendant un an, ont été les tutrices attentionnées, voire même de véritables guides pour leurs stagiaires.

“C’est une expérience que nous souhaitons renouveler car nous avons besoin de recruter des compétences. Et c’est finalement plus facile de recruter des gens qui n’ont pas de compétences et de les former. Et cette formule nous parait tellement efficace que nous allons l’étendre à nos collaborateurs permanents”, insiste Sophie Canale. “Ce partenariat répond à la problématique de l’entreprise mais aussi du marché de l’emploi. Il permet de détecter des compétences”, ajoute Nadège Guillard qui souligne l’effort consenti par les stagiaires. “Ce n’est pas si évident que ça de s’engager dans une formation de ce genre. C’est une véritable remise en question, car cela suppose de retourner à l’école, nécessite des déplacements…”, admet-elle, expliquant qu’Adecco, multiplie l’organisation de formations adaptées aux besoins propres aux entreprises.

Au centre, Valentin et Nadège, stagiaires, et leurs tutrices de l’entreprise PEP

'Ploërmel. Adecco et l’entreprise PEP, partenaires pour l’emploi' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article!

Voulez-vous laisser un commentaire ?

Your email address will not be published.