Ploërmel. Salon de l’emploi: l’intérim, au coeur d’un marché en pleine évolution

De gauche à droite, Anne Marchand, Solenne Motais et Elodie Gouas, l’équipe de l’agence de Ploërmel

Le salon de l’emploi qui se déroule samedi à Ploërmel va rassembler une cinquantaine d’entreprises. Parmi les elles les agences d’Intérim seront largement représentées, parce qu’elles sont nombreuses basées à Ploërmel. Quel rôle jouent-elles sur le marché de l’emploi? Il y a quelques mois, lors d’une visite du Préfet du Morbihan, le directeur de l’usine JPA de Josselin avait pointé du doigt la main-mise de ces agences d’Interim sur l’emploi local, sorte d’obstacles au recrutement direct d’employés.

Car le bassin d’emploi de Ploërmel est dans une période presque critique en terme d’emplois. Son taux de chômage est si bas, que l’on frôle la situation de plein emploi. Corollaire à cette situation que l’on pourrait penser idéale, les entreprises peinent à recruter notamment dans l’agro-alimentaire mais pas seulement. Le phénomène concerne de nombreux secteurs d’activités que ce soit dans l’industrie ou dans l’artisanat… Nous avons voulu en savoir plus sur la place de l’intérim sur le marché de l’emploi…

Implanté à Ploërmel depuis une dizaine d’années, l’agence Interaction (1) a récemment déménagé pour s’installer non loin de Pôle emploi. Elle sera présente au salon de l’emploi de Ploërmel, ce samedi (voir ci-dessous). “C’est primordial pour nous d’être présent sur une manifestation où on parle d’emploi. Cela permet de se faire connaître, de faire savoir qu’on est présent à Ploërmel C’est un lieu de rencontre…”, explique Elodie Gouas, responsable de secteur de ce groupe Breton. C’est aussi pour cette agence comme pour les autres, l’espoir de trouver des candidats à l’embauche. Car le manque de main-d’oeuvre impacte aussi l’intérim. “On ressent nous-aussi ce manque de profils. On a plus de missions à offrir que de candidats à proposer. C’est aussi un effet du plein emploi. Il y a du travail, c’est certain…” commente Solenne Montais, chargée de recrutement.

L’intérim, un mode de vie

L’interim est-il un frein à l’embauche directe? Elodie Gouas relativise ce reproche, expliquant que finalement l’Intérim, c’est un peu le reflet d’une société dans laquelle les comportements, notamment vis à vis de l’emploi évoluent. “Nous épondons clairement à une demande d’une majorité de candidats à l’emploi mais aussi des entreprises. Celles-ci apprécie ce mode de recrutement parce qu’il leur apporte beaucoup de souplesse, de flexibilité pour s’adapter à un marché dont les règles ont beaucoup changé. Aujourd’hui par exemple, la notion de saisonnabilité a complètement disparu. Les salariés aussi apprécient cette formule. Les gens se sentent bien dans ce système. Ils n’ont plus envie de s’investir dans une entreprise. L’époque où on entrait dans une entreprise pour y faire toute sa carrière est révolue. Ils veulent avoir la liberté de changer, de tester différentes entreprises. L’intérim correspond à un vrai phénomène de société. Nous avons d’ailleurs créé des CDI intérimaires, qui permettent aux salariés de travailler avec les avantages de l’intérim, c’est à dire en passant de missions en missions sans avoir le risque de la précarité, puisque nous leur garantissons le SMIC, pendant une période creuse..”, explique Elodie Montais.

L’avènement des réseaux sociaux

Un autre phénomène dont Anne Marchand, assistante administrative et commerciale de l’agence est le témoin direct : le temps est révolu du défilé incessant des candidats à un emploi. “Nous sommes les témoins d’un véritable changement de mentalité. Les gens ne viennent plus vers nous. Aujourd’hui, tout se fait sur internet et on a du se structurer pour gérer ce phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur”, analyse Elodie Gouas. “Nous devons aller puiser dans les CVthèques pour chercher des candidats. C’est nous qui devons faire la démarche d’aller vers eux. Ils nous posent des questions via Facebook, dans les commentaires. C’est un paradoxe qui nous gène un peu, parce que nous pensons que le contact direct est essentiel pour bien préparer une candidature, pour répondre du mieux possible aux attentes à la fois des candidats et des entreprises. Mais nous devons nous adapter à cette évolution sociétale”,  constate Solenne Montais.

C’est donc une grande révolution qui s’installe dans le monde de l’emploi et auquel tous les acteurs concernés sont confrontés. Agences d’intérim, pôle emploi resserrent leurs liens pour être plus efficaces. “Nous participons, comme toutes les agences d’interim du secteur à des réunions organisées par Pôle emploi pour expliquer ce que nous faisons face à des groupes de demandeurs d’emplois, nous travaillons directement avec les entreprises pour mettre en place des plans de formation. Car c’est aussi un constat qui s’impose : on a du mal à trouver les compétences qui correspondent aux besoins des entreprises. Nous essayons de déceler des personnes qui soient capables d’évoluer….”, ajoute Elodie Gouas.

Et l’affaire n’est pas gagnée, comme le montre cette expérience. “On a participé à une campagne de recrutement menée par pôle emploi au cours de laquelle 2300 SMS ont été envoyés à des demandeurs d’emplois. On a enregistré 10 retours”.

Salon de la formation

Le Salon de l’emploi et de la formation organisé par Brézéo se déroule ce samedi 20 janvier de 9 h à 13 heures à la salle des fêtes de ploërmel. C’est gratuit, et ouvert à tous. Vous y trouverez une cinquantaine d’interlocuteurs du monde de l’emploi et de la formation prêts à répondre à vos questions. Pour en savoir plus, cliquez ici

(1)Interactions est un groupe breton qui rayonne sur tout le Grand Ouest de la France. Un territoire sur lequel 70 agences sont implantées. Le groupe est présent à Ploërmel depuis 2007 et est implanté depuis quelques mois dans de nouveaux locaux. L’équipe : Ane Marchand, assistante de recrutement; Solenne Motais, chargée de recrutement; Elodie Gouas, responsable de secteur (Ploërmel, Vannes, Pontivy, Loudéac, Saint Méen Le Grand).

Activités : généraliste

Elle est désormais installée dans le parc d’activités de Ronsouze, place C. Nougaro. Contact : tel . 02.97.74.04.04. Mail : ploermel@interaction-interim.com

Site internet : www.interaction-interim.com

 

 

 

 


'Ploërmel. Salon de l’emploi: l’intérim, au coeur d’un marché en pleine évolution' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article!

Voulez-vous laisser un commentaire ?

Your email address will not be published.