Malestroit : La nurserie numérique décroche le label French Tech

Christian Guillemot lors de l'inauguation de la nurserie numérique
Christian Guillemot lors de l’inauguration de la nurserie numérique

“C’est génial, je suis super heureux…”, exulte Christian Guillemot, président de l’association pour le développement économique de Malestroit, fondateur de la Nurserie numérique. Ce matin en effet, Axelle Lemaire secrétaire d’Etat chargée du numérique a donné la liste des villes qui auront le privilège de porter le titre de “Métropoles French Tech”. Sur quinze candidates neuf ont été retenues. Il s’agit de Aix-Marseille, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Montpellier Nantes, Rennes, Toulouse.

Or, la nurserie numérique de Malestroit ainsi que le Grenier numérique de La Gacilly font partie de l’écosystème French Tech de Rennes. Ce qui, en clair, signifie que ces deux entités peuvent aussi arborer le label French Tech. D’ailleurs, Christian Guillemot, est en ce moment même à Rennes métropole où il participe à une conférence de presse sur cette annonce. Rennes est la seule ville de France à avoir intégré deux communes dans son projet. “Cela fait partie des éléments importants pour lesquels je me suis battu, à savoir qu’il n’y a pas de désavantage, au contraire, d’être à Malestroit quand on est porteur de projet numérique…” souligne Christian Guillemot. C’est en effet un des crédos qu’il partage d’ailleurs avec Jacques Rocher, maire de La Gacilly “l’innovation est partout sur le territoire et ne concerne pas seulement les grands centres urbains”. Pour Christian Guillemot, ce label est “une reconnaissance du travail accompli et de la qualité des projets qu’ils soient à Malestroit, La Gacilly ou Rennes”.

De toute façon, la sélection a été rude pour départager les métropoles candidates à ce label et certaines de celles qui ont finalement été sélectionnées ne faisaient pas partie des favorites.

Alors, concrètement, qu’est ce que cela va changer pour la nurserie numérique et ses porteurs de projet? L’Etat a débloqué une enveloppe de 200 millions d’euros mais qui ne serviront pas à subventionner les porteurs de projet. C’est un budget destiné à améliorer leur environnement, faciliter leur développement et éviter que ces entreprises naissantes à haute valeur ajoutée ne se fasse dévorer par l’étranger.

VIDEO. Axelle Lemaire dévoile les métropoles French Tech sur France Info

Axelle Lemaire dévoile les métropoles… par FranceInfo

 

Le grenier numérique de La Gacilly profite aussi du label French Tech
Le grenier numérique de La Gacilly profite aussi du label French Tech
Les porteurs de projets de Malestroit réunis autour de Christian Guillemot et de Bruno Gicquello lors de l'inauguration de la structure.
Les porteurs de projets de Malestroit réunis autour de Christian Guillemot et de Bruno Gicquello lors de l’inauguration de la structure.

'Malestroit : La nurserie numérique décroche le label French Tech' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée