Saint-Marcel. L'entreprise Charuel regarde vers l'avenir

Germain Charuel (àdroite) s'apprête à reprendre les rênes de l'entreprise familiale
Germain Charuel (à droite) s’apprête à reprendre les rênes de l’entreprise familiale

Un jeune chef d’entreprise qui reprend la société familiale, qui innove et se réjouit d’un carnet de commandes bien rempli… On a presque envie de se pincer quand on entend ce discours. C’est pourtant la réalité que vit Germain Charuel. Un enthousiasme qui explose sur la façade de l’entreprise récemment remise au goût du jour. Dans 6 mois, Germain sera seul aux commandes d’une entreprise qui a déjà nourrit trois générations de Charuel. C’est en effet l’arrrière grand-père de Germain qui a jeté les bases de la menuiserie Charuel à Saint-Marcel, reprise par le grand-père puis le père du jeune homme. Jusqu’alors l’activité de la société était consacrée à la menuiserie traditionnelle. Après des études d’architecture, quelques années passées à travailler à Paris, Germain revient vers ses racines bretonnes et familiales avec l’envie de faire évoluer l’entreprise. Tout en concernant une clientèle locale, fidèle et attachée à la menuiserie, il s’oriente en effet vers l’aménagement intérieur de magasins, de restaurants, les particuliers… La réputation de l’entreprise, l’expérience de Germain Charuel lui offre des opportunités de chantiers jusqu’en région parisienne.

Et c’est dans un subtil équilibre entre le maintien d’une activité locale et la conquête de nouveaux marchés que Germain Charuel compte bien surfer pour faire progresser l’entreprise qui compte au total 4 salariés. Il a déjà apporté son “coup de patte” en réaménageant l’entrée de la société en lui donnant une image résolument contemporaine. “J’ai voulu améliorer les conditions d’accueil de nos clients, qu’elles soient plus confortables. J’ai envie que dès qu’ils passent le pas de la porte, les gens se sentent bien ici…”, explique Germain Charuel.

Ce vendredi soir, les maires de Malestroit et Saint-Marcel, accompagnés de plusieurs élus, des clients, des amis sont venus découvrir ce nouvel univers. “Ca fait plaisir de voir un jeune chef d’entreprise qui a plein d’idées, qui fait des choses…”, souligne d’ailleurs Joël Leveau, le maire de Saint-Marcel.


'Saint-Marcel. L'entreprise Charuel regarde vers l'avenir' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée