Colère paysanne. Blocage, travaux : le point de la situation

Des blocages ou perturbations importantes du trafic routier sont en cours vendredi 29 janvier à 6h30 en raison des manifestations agricoles ou de travaux routiers suite à ces manifestations sur les axes suivants, potentiellement dans les deux sens de circulation :

RN 24 à Locmine (travaux)
RN 24 à Ploërmel (travaux)
RN 165 à Arzal (manifestation)
Zones de blocage et déviations mises en place

-Secteur Lorient revenu à la normale

-Locminé – blocage de l’échangeur de Kerabus RN 24 et RD 767
déviation nord : depuis Josselin RD 764 vers Pontivy, puis RD 768 vers RN 24
déviation sud : depuis Josselin RD 764, puis RD 203 vers Réguiny, puis St Allouestre par RD 11, Saint Jean-Brévelay et direction Vannes par RD 718 et RD 767.

-Arzal – Corne du Cerf – la RN165 est bloquée dans les 2 sens
déviation entre échangeur Pontchâteau RD 773 et RD 164 vers Redon puis RD 775 via Questembert, puis RN 166 vers Vannes, dans les 2 sens
déviation supplémentaire mise en place à 17h depuis Nivillac par la RD 34 vers St Dolay, puis RD114 vers Rieux jusqu’à la RD 775 vers Questembert et Vannes, dans les 2 sens

-Ploërmel – RN 24 bloquée dans les deux sens – RN 166 libre
Déviation nord Sortie RN 24 au niveau de Ploërmel puis contournement Nord de Ploërmel

-Ploërmel – RN 24
Sens Lorient-Rennes – Circulation sur une voie sur la RN24

Sens Vannes-Rennes – Circulation sur une voie sur la RN166


'Colère paysanne. Blocage, travaux : le point de la situation' a 3 commentaires

  1. 30 janvier 2016 @ 9 h 14 min Laurent Rousseau

    D’accord pour le droit de manifester et d’exprimer votre colère en bouchant les routes , mais les pneus brûlés “non et non”, on peut s’exprimer et manifester sans avoir besoin de polluer . J’avais du respect pour votre mouvement et la cause défendu . Je ne le trouve plus respectable dans sa forme

    Répondre

    • 30 janvier 2016 @ 14 h 21 min THL

      Je suis tout a fait d’accord avec Laurent sur le droit de manifester te d’exprimer sa colère. Seulement dans le monde paysan il n’y a plus de limite lors des manifestations .Ils ont tous les droits. Alors qu’il serait si simple avec leurs ENORMES tracteurs de bloquer simplement les routes sans faire de casse.Mais non avec eux qui se disent écologistes ils brulent toutes les me…. qui trainent dans leurs exploitations aux frais du contribuable.
      J’ai une proposition à faire:envoyer la factures à leurs syndicats respectifs la richissime FNSEA de Mr Xavier BELIN pour n’en citer qu’une.

      Répondre

    • 31 janvier 2016 @ 19 h 39 min dan56

      je suis entièrement en accord avec vous Mr Rousseau je sais que les agriculteurs sont a bout et je les comprends mais pourquoi ne pas y aller par le dialogue plutôt que détériorer le matériel urbain,les gens vous en seraient reconnaisant (il ne faut pas toujours prendre le consommateur en otage)

      Répondre


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée