Ploërmel. Le projet hôtelier Agro food s'efface devant Olmix

DSC_1507

Les dirigeants de la société Agro food développement jettent l’éponge. Ils abandonnent leur projet de réaliser un ensemble hôtellier dans les bâtiments situés à l’entrée du parc de Ronsouze. Ils annoncent dans un communiqué diffusé ce mardi, qu’ils renoncent à ce projet en tous cas à Ploërmel, mais qu’ils ont bien l’intention de le faire aboutir “sur le territoire”. Une annonce qui tombe opportunément alors qu’une réunion de Ploërmel communauté est convoquée ce mercredi soir et que parmi les questions diverses figurent le point sur le projet Olmix et la Fonderie.

L’annonce de  ce projet avait créé un véritable séisme avant l’été. Paul Anselin à la manoeuvre, avait porté un coup d’arrêt à ce dossier en brandissant un projet concurrent porté par la société Olmix que dirige Hervé Balusson. Olmix affirme vouloir  développer à Ronsouze son projet SAGA qui consiste à fabriquer des additifs et des aliments pour animaux, évitant l’utilisation d’antibiotiques.

Paul Anselin s’est montré suffisamment persuasif pour pousser le conseil communautaire du mois de juin à ajourner une décision de vente des propriétés concernées à la société Agrofood. Il est vrai que l’ex-maire de Ploërmel a trouvé un soutien indirect mais efficace avec le regroupement des hôteliers-restaurateurs de Ploërmel. Ces derniers, présents massivement au conseil communautaire, ont dénoncé l’impact négatif du projet Agrofood sur leurs activités.

Pendant l’été, ces contestataires ont élaboré un contre-projet de construction d’un hôtel. Pendant toute cette période, le projet Olmix a su s’imposer comme une solution incontournable, tant auprès des responsables locaux que des représentants de l’Etat. Le caractère innovant du projet SAGA, les perspectives d’avenir qu’il laisse entrevoir pèsent lourds dans la balance. “Vous comprenez, on ne voudrait pas être ceux qui auraient fait échouer un projet porteur d’avenir…”, nous confiait récemment un haut responsable de l’administration, sous couvert d’anonymat.

Mais, quand on interroge tous ces responsables, à quelque niveau que ce soit, aucun n’est capable de dire avec précision ce qu’est le projet SAGA et ce qu’il faut en attendre. Sauf que Olmix dispose d’une expérience incontestable et d’un parcours technologique et économique qui sont des garants de poids à la crédibilité de son projet. Dans un document présenté par Patrick Le Diffon lors d’un conseil communautaire à la rentrée, Hervé Balusson en donnait les grandes lignes : implantation à Ronsouze du siège de Breizh Algaé, d’un outil de promotion de la filière très diversifié puisqu’il regroupe aussi bien la dégustation et la vente directe de produits, la vente en ligne, un plateau de Web télé, une équipe de community manager pour animer les réseaux sociaux; un incubateur de start-ups, un dispositif d’accompagnement des nouvelles entreprises du secteur…

Nous versons deux pièces à ce dossier :

-Le communique-de-presse-de-la-societe-agro-food-developpement-novembre-2016 (cliquez ici pour le lire)

La note rédigée par Hervé Balusson, le pdg d’Olmix Groupe et qui a été lue en séance publique du conseil communautaire par Patrick Le Diffon, maire de Ploërmel (cliquez ici)

 

 


'Ploërmel. Le projet hôtelier Agro food s'efface devant Olmix' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée