Tourisme. Et si la "clientèle familiale de proximité" c'était l'avenir?

Gérard Pierre, au centre a dressé le bilan d'une année touristique mitigée
Gérard Pierre, au centre a dressé le bilan d’une année touristique mitigée

Le tourisme est l’un des piliers de l’économie du Morbihan. Les chiffres sont là pour le démontrer :  la “consommation touristique” pèse près d’un milliard d’euros et l’activité représente près de 21 000 emplois directs en haute saison, soit 9,5 % de l’emploi morbihannais.

Mais depuis 2008 cette activité subit les effets de la crise et l’année 2013 avait plutôt mal commencée avec une météo catastrophique. Une météo qui a pourtant sauvé l’année. En effet l’installation d’un très beau temps en juillet et août a renversé la tendance. Visiblement beaucoup de morbihannais ont préféré rester en vacances dans le département pendant cette période et ont du coup injecté leur budget vacances dans l’économie locale…

Ce vendredi, plus de 120 acteurs du tourisme du département se réunissent en séminaire à Grand-Champ pour mettre en place une stratégie ciblant la “clientèle familiale de proximité”.

Et si le bonheur était “dans le pré”? Et si l’avenir du tourisme dans le Morbihan était là, sous notre nez, tout près de nous? C’est le constat que font les professionnels du tourisme réunis dans un “cluster” autrement dit un groupement qui permet la mise en oeuvre de nouvelles méthodes de travail favorisant notamment la coopération entre les professionnels et les institutionnels.

L’analyse de l’offre touristique départementale en matière d’hébergement fait apparaître une évidence : dans le Morbihan, l’offre touristique représente 560 000 lits. Plus de 70% de cette offre globale (398 530 lits) est constituée des résidences secondaires (près de 80 000 dans le Morbihan). Des grands-parents qui prennent en charge leurs petits-enfants, des familles mono-parentales, des familles reconstituées…. Cette clientèle potentielle a des besoins spécifiques, avec par exemple dans une même famille des enfants très jeunes et des ados.

Voila sans doute une “niche” qui pourrait alimenter des chiffres d’affaires de plus en plus difficiles à boucler pour les professionnels. Encore faut-il en déterminer les besoins. “Il faut recenser les attentes des familles et y adapter les offres”, souligne Gérard Pierre, vice-président du Conseil général du Morbihan, élu référent Cluster Tourisme qui présentait le bilan de l’année 2013. Un cabinet-conseil a d’ailleurs été recruté pour recenser ces offres.

Comment séduire la clientèle familiale de proximité?

Cette question sera au centre du séminaire qui se déroule demain vendredi à Grand-Champ. Preuve que le sujet a du sens, environ 120 professionnels du tourisme y sont déjà inscrits. Et il reste des places. Vous pouvez donc encore y participer. Il suffit pour cela de s’adresser au conseil général.

Séminaire de 14 à 17 heures à l’Espace 2000 de Grand-Champ.


'Tourisme. Et si la "clientèle familiale de proximité" c'était l'avenir?' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée