Malestroit. Nursery numérique : ils étaient tous là…

Christian Guillemot, iniateur de la nursery et fan de la Franch Tech

Est-ce que la CCVOL boudait l’initiative de Christian Guillemot de créer une association pour le développement numérique? La question s’était posée après la remarque de Christian Guillemot lors du dernier conseil. En réponse à une élue de l’opposition il avait expliqué “n’avoir eu aucun retour de la CCVOL” après l’annonce de la création d’une Nursery numérique à Malestroit. Un silence d’autant plus étonnant que d’autres communautés de communes et non des moindres, comme Nantes, Rennes ou Brest avaient de leur côté exprimé un vif intérêt…

Il y a quelques jours, Christian Guillemot s’était “fendu” d’une invitation en bonne et due forme adressée aux élus communautaires et notamment au président de la CCVOL, Alain Launay. Et bien, on sait désormais que la création de la Nursery numérique intéresse la CCVOL. Le président de la communauté et deux vice-présidents assistaient bien à la cérémonie d’inauguration. Et pourtant, ce déplacement n’était pas simple, comme l’a souligné Alain Launay puisque se tenait en même temps une réunion de la commission des finances de la CCVOL de première importance. Une précision qui tombe comme une réponse aux interrogations évoquées ici et là… Et Alain Launay s’est même dit “content” de cette création, tout en rappelant que la CCVOL avait déjà mis en place des pépinières d’entreprises. “Nous sommes bien là dans la complémentarité…”, constate Alain Launay qui a détaillé la politique volontariste de la communauté pour mettre en place le haut débit, considéré unanimement comme une clé du développement économique. “La Bretagne ne doit pas rater ce train…”, a d’ailleurs exhorté le député Paul Molac.

D’ici 2017, ce sont 700 000 euros qui vont être engagés par la CCVOL pour créer 1000 prises à haut débit et 4 millions pour en installer 9000 supplémentaires d’ici 2030, avec peut-être même des décisions à venir pour accélérer ce processus. “La CCVOL joue pleinement son rôle d’aménageur…”, a constaté Alain Launay s’engageant à diriger vers la Nursery tout porteur de projet numérique se présentant à la communauté de communes. “Je ne doute pas qu’il en sera de même dans l’autre sens, pour des créateurs de projets non-numériques…”, a-t-il glissé.

Evidemment, l’intérêt général commande que tout le monde tire dans le même sens. “Les créateurs d’entreprises sont les emplois de demain. Les élus sont là pour aider, faciliter les choses. Nous devons être en mesure d’apporter le haut débit en quelques mois, voire même en quelques jours aux communes qui en ont besoin…”, souligne de son côté François Goulard, le président du conseil général qui avait aussi fait le déplacement. Et cela parce qu’il considére que la Nursery numérique de Malestroit “préfigure ce que sera l’économie de demain”. “Nous sortons ici des sentiers battus…/…Vous lancez quelque chose qui donnera peut-être un jour naissance à des entreprises connues mondialement…”, a-t-il commenté, rendant hommage à l’expertise “exceptionnelle” de Christian Guillemot et au soutien que lui apporte la municipalité de Malestroit. “C’est un évènement qui marque un début…/… Ce projet correspond à notre souhait de créer une véritable dynamique économique et nous espérons que ce projet augure d’un avenir prospère”, déclare quand à lui Bruno Gicquello, le maire de Malestroit.

 

There are no photos with those IDs or post 3670 does not have any attached images!

Comment intégrer la Nursery Numérique de Malestroit?

Les discours, c’est bien, mais l’intérêt direct pour les citoyens c’est encore mieux. En l’occurrence cet espace doit permettre  de faciliter la création d’entreprises dans le secteur du numérique. C’est la raison pour laquelle, la nursery lance d’ores et déjà un appel à projets qui s’adresse à tous les porteurs de projets technologiques et innovants afin d’accompagner leur développement. Elle offrira aux lauréats un hébergement gratuit de neuf mois de leur projet ou micro entreprise à la Nursery ainsi que de leurs créateurs dans des logements mis gracieusement à leur disposition par la ville de Malestroit. Les lauréats bénéficieront également d’un programme d’accompagnement du développement de leur entreprise par des entrepreneurs et professionnels des métiers de l’informatique, du numérique et de la communication.

La date limite de dépôt des dossiers de candidatures est fixée au 12 juillet 2014.

Contact: 

http://www.lanurserienumerique.com

https://twitter.com/NNumerique

https://www.facebook.com/lanurserienumerique

information@lanurserienumerique.com

logo-horizontal


'Malestroit. Nursery numérique : ils étaient tous là…' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée