Malestroit. L'arrivée de la fibre optique comme si vous y étiez

P1020891

Petit retour sur la cérémonie qui a marqué l’arrivée de la fibre optique à Malestroit. Grace à notre caméra, revivez de l’intérieur cet évènement. Comme nous l’avons déjà écrit, de nombreuses personnalités, mais aussi des habitants sont venus vivre cet instant historique. Le secrétaire-général de la préfecture, des députés dont le vice-président de l’Assemblée nationale, des conseillers régionaux, un représentant du conseil général… La liste est longue de ceux qui étaient là. Celle des absents est plus courte, mais pas inintéressante.

En effet, le président de la communauté de communes, la CCVOL, n’était pas là, ni aucun autre membre de l’équipe dirigeante de la CCVOL, sauf Michel Guégan. Il faut dire qu’une importante réunion de la commission des finances de la CCVOL se tenait au même moment, ce qui pourrait expliquer ces défections, étonnantes compte-tenu de l’ampleur de l’évènement. A moins qu’il ne s’agisse d’une “bouderie” illustrant  les tensions qui perdurent entre la CCVOl et la commune de Malestroit, désormais plus isolée que jamais, puisque Joël Leveau le maire de Saint-Marcel semble désormais se rapprocher de la CCVOL.

Comme on dit, affaire à suivre…

VIDEO. L’arrivée de la fibre optique de l’intérieur


'Malestroit. L'arrivée de la fibre optique comme si vous y étiez' a 2 commentaires

  1. 19 décembre 2014 @ 16 h 12 min Sans nom

    La raison de l’absence des élus communautaire est plus simple encore, le Bureau des maires recevait le bureau d’étude qui lançait son travail sur la mutualisation et le pacte financier intercommunal. Etrangement la date du 18/12 a été fixée par Malestroit après pourtant avoir été informé de cette série de réunions importantes…

    Répondre

    • 24 décembre 2014 @ 14 h 39 min Christian

      Que faut-il en penser ? N’y aurait-il pas des difficultés relationnelles entre la CCVOL et la commune de Malestroit ?
      La mutualisation et le pacte financier intercommunal sont des sujets trop importants pour ne pas les délaisser.
      La nouvelle carte départementale est en cours… Des recours certes, mais la voix unique de Malestroit arrivera t’elle à convaincre les hautes instances nationales, de délocaliser le chef-lieu Moréac.
      Les sujets économiques sont également d’actualité ; il ne s’agit pas d’engager une “guerre de clochers”, mais plus de travailler en concret et enfin d’apporter des projets d’installation et de faire perdurer ce qui existe actuellement.
      A l’heure des regroupements, il ne faudrait pas trop s’isoler et plutôt travailler ensemble pour un meilleur avenir !
      Bon courage à nos élus ; mais surtout attention à ne pas croire que Malestroit, perle de l’Oust, n’est pas non plus la perle du monde ! Bonnes fêtes de fin d’années à toutes et à tous, et surtout plein de bonnes résolutions.

      Répondre


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée