Pays de Ploërmel. Comment les patrons de BREZEO passent à l'ère 3.0

 

dsc_0164

 

l

dsc_0160

Clair, précis, efficace… Eric Lerognon, le président du Club d’Entreprises du Pays de Ploërmel n’a pas failli à la règle qui s’applique au sein de ce club de patrons à l’occasion de son assemblée générale. Cette soirée qui s’est déroulée au Domaine de Kervalon à Caro marque un moment important de la vie du CEPP. C’est à la fois la fin d’une année de réflexion et la mise en application d’un certain nombre de décisions stratégiques alors que le club fêtera en 2017, ses 30 ans d’existence.

Un évènement pas seulement symbolique illustre cette page qui se tourne. Vendredi soir, le CEPP a tiré un trait sur cette appellation pour endosser un nouveau Logo. Adieu le CEPP, vive BREZEO. Mais attention, ce logo est chargé de messages visuels tant sur le choix des majuscules, la forme des lettres que le point rouge au milieu du O. Connotation régionale, réseau, connaissances, humanisme…”Nous avons décidé, à l’occasion de nos trente ans, de passer à l’ère du 3.0″, explique Eric Lerognon. 3.0… Vous vous dites surement que c’est encore plus d’internet, plus de virtuel… Pas tout à fait. C’est u peu tout ça, mais baigné dans un état d’esprit où les valeurs humaines sont presque prédominantes. “Bien loin du tout numérique, votre nouveau club propose d’associer les nouveaux outils de communication dans un esprit de partage et d’échange où l’humain prend tout son sens. C’est ce que nous avons baptisé la “chaleur ajoutée”…”, détaille le président dans son intervention.

Ainsi donc, Brézéo s’engage dans une nouvelle stratégie qui repose sur quatre piliers :

Le service : pour faciliter la vie des chefs d’entreprises, le club va devenir une plateforme de services

Le business : BREZEO, c’est un regroupement de patron et le club assume pleinement d’être un lieu de développement des entreprises, en facilitant les échanges, les contacts, bref en étant un endroit où on peut faire des affaires.

Le territoire : c’est la volonté du club de se rapprocher du terrain. Jusqu’à présent, le CEPP avait trop une image de structure ploërmelaise. La proximité est aujourd’hui une valeur porteuse. En 2016, le CEPP a amorcé une stratégie allant dans ce sens avec la création d’une antenne locale sur la CCVOL. Une initiative similaire est en cours sur le secteur de Josselin. Le nouveau logo intègre cette évolution : la structure mère s’intitule BREZEO Entrepreneurs / coeur de Bretagne, les autres se déclineront en BREZEO Entrepreneurs/ (Oust, Josselin…).

Rayonnement : Qui dit proximité ne signifie pas replis sur soi. Et les chefs d’entreprises ont bien l’intention d’utiliser leur image pour promouvoir leurs compétences au niveau régional ou national. Un “book” recensant toutes les entreprises a été réalisé en interne, grâce à la mutualisation des savoirs-faire. Ce gros livre se compose de fiches techniques, très bien illustrées qui détaillent les spécificités de chaque entreprise. Il a été présenté et distribué vendredi soir.

“Dorénavant, BREZEO sera une marque de reconnaissance et d’appartenance que chaque adhérent sera fier de promouvoir. Nous sommes passés de 130 adhérents en 2015 à 190 en 2016 et souhaitons atteindre les 250 en 2017…”, souligne Eric Lerognon à l’aube d’une année 2017 qui devrait être celle de l’expansion. A l’occasion de ses 30 ans d’existence, BREZEO organisera chaque mois un évènement estampillé “30 ans”, sorte de fanion dont l’objectif est de permettre à ses adhérents de développer son réseau.

Les trophées de l’entreprise ont récompensé deux entreprises du territoire, ODC Industries et CBVF (centre bretagne vérification et formation (CBVF). Lire notre article en cliquant ici

Voir également notre vidéo sur la WEB TELE en cliquant ici


'Pays de Ploërmel. Comment les patrons de BREZEO passent à l'ère 3.0' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée