Olympiades des métiers. Une préparation d’athlètes pour l’équipe bretonne

© Région Bretagne – Franck Bétermin

Ils sont à pied d’oeuvre. 40 jeunes apprentis bretons disputent à partir de ce mercredi 28 novembre la finale nationale des Olympiades des Métiers. L’équipe bretonne compte 4 représentant(e)s du Morbihan dont une jeune fille de Caro, Marie-Amélie Trégouet qui fait ses études de boulangerie au CFA de Vannes.

Au terme des sélections régionales organisées par la Région Bretagne à Saint-Brieuc en février dernier, 40 jeunes apprentis, lycéens ou salariés avaient décroché leur place pour participer aux finales nationales des Olympiades des métiers. Les médaillés d’or de ces épreuves décrocheront leur ticket pour l’étape ultime : la finale internationale qui aura lieu à Kazan (Russie) en août 2019. La Région est derrière tous ses candidats et les encouragent à donner le meilleur d’eux-mêmes. L’équipe bretonne a suivi un entrainement digne des plus grands athlètes.

40 compétiteurs bretons dans 37 métiers

À Caen, 54 métiers seront en compétition. Avec ses 40 membres, l’équipe Bretagne sera représentée dans 37 d’entre eux. Pourquoi y a-t-il plus de concurrents bretons que de métiers représentés ? Parce que trois épreuves se déroulent en binôme : Guillaume Courcoux et Vincent Toupin en “jardinier-paysagiste”, Quentien Lesvenan et Denis Quelen-Douguet en “mécatronique”, Dylan Lecrivain et Julien Echardour en “aménagement urbain et réseaux de canalisation”.

Parmi les 7 Bretonnes et 33 Bretons en compétition, trois faisaient déjà partie de l’équipe Bretagne des 44e Olympiades, en 2017 : Alexandre Adjimi, en “DAO dessin industriel”, qui avait remporté une médaille d’excellence, Maxime Kervadec, la médaille d’argent en “tôlerie carrosserie”, et Aglaé Lecomte en “service en salle”.

Une préparation professionnelle, mentale et physique

Les Olympiades des métiers constituent un véritable marathon : il faut être un champion d’un point de vue technique, évidemment, mais cela ne suffit pas. Il faut également savoir résister à la pression de la compétition grâce à un mental d’acier et tenir la distance physiquement durant ces 4 jours successifs d’épreuves…

Pour aider les candidats dans leur préparation, la Région Bretagne s’est entourée des services d’un coach, Mickaël Commeureuc. Depuis le mois de février, en plus des travaux pratiques spécifiques que les jeunes réalisent auprès de leurs professeurs ou maîtres d’apprentissage, après leurs cours ou journées de travail, ils se sont réunis à deux reprises, en avril et septembre, à Dinard.

Des moments privilégiés pour créer un véritable esprit d’équipe, si important lors des épreuves, et pour leur délivrer les clés d’une bonne préparation.

L’équipe bretonne a pu y bénéficier du retour d’expériences d’anciens participants, des conseils d’un ancien nageur de haut niveau, Frédéric Lefèvre. Ils ont travaillé sur la gestion du stress et des émotions, bénéficié de cours de respiration et de sophrologie, mais aussi appris à gérer leur temps et à bien récupérer ou encore profité de l’intervention d’une diététicienne sur les atouts d’une bonne alimentation… Le tout entrecoupé d’activités sportives mêlant convivialité et solidarité.

Worldskills, l’organisateur des finales nationales et internationales, a également réuni tous les candidats, durant deux jours en mai à Paris. Par pôle métier, chacun a pu découvrir ce qui était attendu de lui, le niveau d’exigences, le déroulé des épreuves, le matériel à disposition…

Un véritable spectacle ouvert à tous

Au-delà de la compétition, les Olympiades des métiers sont une formidable vitrine des métiers et mettent en lumière des métiers parfois peu ou mal connus. Voir des centaines de jeunes passionnés donner le meilleur d’eux-mêmes et produire des réalisations, parfois proches de l’œuvre d’art, ne peut que susciter des vocations !

La Région Bretagne, qui organise les sélections régionales, est très attachée à cet événement au cours duquel elle présente les formations qui mènent à ces professions. Elle fait des épreuves régionales un véritable salon de la formation et de l’orientation « en immersion ». Elle invite le plus grand nombre de visiteurs à se rendre aux finales nationales : à Caen, du 28 novembre au 1er décembre, c’est un véritable spectacle qui s’offrira à leurs yeux !


'Olympiades des métiers. Une préparation d’athlètes pour l’équipe bretonne' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article!

Voulez-vous laisser un commentaire ?

Your email address will not be published.