AUGAN. Dénoncé par une association, l'élevage de lapins est conforme

La préfecture vient de publier le communiqué suivant : “Le 23 juin 2014, en fin de matinée, l’association L214 a alerté les services vétérinaires de la direction départementale de la Protection des Populations (DDPP) du Morbihan sur la situation d’un élevage de lapins à Augan (56). Une inspection inopinée a été organisée le mercredi 25 juin et a été conduite par deux inspecteurs expérimentés chargés des contrôles de la réglementation relative à l’environnement et à la protection animale. L’inspection a porté sur cet élevage de 500 lapines, qui n’est pas en cessation d’activité (un changement de dénomination sociale a été déposé au tribunal de commerce). Les lapereaux étaient âgés de 10 jours. Hormis des problèmes de poils et poussières, difficiles à solutionner sans affoler les lapins, la double inspection a conclu sur une conformité globale de l’élevage aux règles en vigueur relatives à l’environnement et à la protection des animaux. Les fosses destinées à recueillir les déjections étaient propres au jour de la visite. Les images diffusées par l’association montrent une unique cage dans laquelle la mise bas a eu lieu hors du nid prévu à cet effet, ce qui condamne les lapereaux à brève échéance. Le comportement des lapines qui se traduit parfois par du cannibalisme comme le savent tous ceux qui ont élevé des lapins explique la dureté des images. Au vu des constats objectifs effectués le 25 juin, aucune mesure de fermeture administrative de l’élevage ou de retrait des animaux n’est envisagée, mesures qui ont pu être mises en oeuvre par la DDPP dans un passé récent lorsque la situation sanitaire ou relative au bien-être des animaux l’exigeait.”

Pourquoi L214?

Voici comment se décrit l’association sur son site interent : “L214 Éthique & Animaux est une association loi 1901 centrée sur les animaux utilisés dans la consommation alimentaire (viande, lait, œufs, poisson), s’intéressant à leurs conditions d’élevage, de transport, de pêche et d’abattage.”

“Pourquoi “L214” ? Ce nom un peu mystérieux fait référence à l’article L214 du code rural : en 1976, les animaux y sont pour la première fois désignés en tant qu’êtres sensibles.

Art L214-1 : « Tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce. »”

Le communiqué et la vidéo diffusés par l’association L214 sur son site internet


'AUGAN. Dénoncé par une association, l'élevage de lapins est conforme' a 3 commentaires

  1. 30 juin 2014 @ 12 h 37 min David Olivier

    Pour la DDPP, visiblement, le bien-être des animaux est la dernière de ses missions. On ne va pas fermer un élevage simplement parce que les animaux qui s’y trouvent vivent l’enfer! (Les animaux ne votent pas, et leur bien-être ne rapporte rien.)

    Répondre

  2. 30 juin 2014 @ 19 h 57 min LAURENT

    Ce préfet est il actionnaire de cet élevage?

    Répondre

  3. 16 juillet 2014 @ 11 h 18 min kam

    Cet éléveur breton veut interdire la diffusion des images, et donc de la liberté d’information….Ouvrez les yeux, c’est une horreur!

    Répondre


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée