Pays de Questembert : agriculteurs et élus sur le terrain

Rencontre à la ferme pour les élus et les exploitants agricoles
Rencontre à la ferme pour les élus et les exploitants agricoles

L’agriculture et le développement des territoires sont intimement liés. L’activité agricole est au coeur d’un faisceau d’intérêts parfois contradictoires. Le développement de l’urbanisation, des réseaux routiers conjugués aux impératifs environnementaux pèse sur l’activité agricole qui voit son champs d’action perdre des possibilités d’expansion. Et ce critère est une donnée économique de première importance pour un secteur en pleine mutation. Les agriculteurs ont besoin d’espaces pour la pâture mais aussi pour l’épandage. Mais cet espace est de plus en plus disputé par le développement démographique voire par les activités de loisirs.

Or, de tout cela, le développement de la société a besoin. Souvent isolés, les agriculteurs souhaitent être intégrés aux réflexions qui sont menées sur tous ces enjeux. La chambre d’agriculture a mis en place un groupe “agricultures et territores du Pays de Qestembert”. Ce groupe rassemble une trentaine d’agricultrices et d’agriculteurs, représentants tous les secteurs géographiques et toutes les formes d’agricultures. Et depuis les dernière élections municipales et communautaires, ce groupe s’est engagé dans une action de fond pour renforcer les relations avec les élus de leur territoire dont ils sont une composante très importante : l’espace agricole représente 60 % du pays de Questembert et compte 413 exploitations…

“Nous souhaitons être associés et concertés le plus en amont possible sur les réflexions territoriales telles que l’utilisation du foncier, les routes, les zones humides, trames vertes et bleues…”, expliquent les représentants du monde agricole. Des réunions ont déjà eu lieu avec les élus communautaires, en salle. Mais mercredi soir, le groupe “agriculture et territoires” du pays de Questembert avait décidé de convier les élus à une rencontre “sur le terrain”. Et c’est sur l’exploitation du GAEC de Kerbourdin à Questembert que tout le monde s’est retrouvé autour des exploitants, Gwenael et Jean-Pierre Le Luel qui travaillent sur 146 hectares où ils élèvent 70 vaches. Le président de la communauté de communes, André Fégeant était présent, entouré de plusieurs élus communautaires dont ceux de la ville de Questembert, mais aussi plusieurs exploitants membres du groupe et représentants de la chambre d’agriculture dont Patrice Le Penhuizic le président du groupe et Philippe Bernard.

Les échanges se sont poursuivis jusqu’à la nuit tombante et ont montré l’étendue du travail à accomplir pour harmoniser les points de vue. L’exemple type est celui de ce projet routier entre La Vraie-Croix et Questembert qui coupe en deux l’exploitation de Kerbourdin. Et cela a des conséquences pratiques considérables sur la vie de l’exploitation : comment faire pour passer d’une parcelle à une autre séparées par une 2×2 voies, sans parler des conséquences économiques (surcoût de carburant, de temps…)

Mais l’un des objectifs de cette rencontre très conviviale était bien de définir des modalités de travail pour l’avenir. Le chantier est lancé…

La soirée en photos :

There are no photos with those IDs or post 7013 does not have any attached images!

 


'Pays de Questembert : agriculteurs et élus sur le terrain' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée