Saint-Nicolas-du-Tertre. Traitement du bois : Thermo Color Bois à la pointe de l'innovation

 

De gauche à droite Alain Launay, Claude Jouen et Jean-Claude Riallin
De gauche à droite Alain Launay, Claude Jouen et Jean-Claude Riallin

Il y a vraiment des entreprises qui méritent d’être mieux connues. C’est le cas de Thermo Color Bois (Jouen frères)  devant laquelle les usagers de la route entre Ruffiac et La Gacilly passent peut-être sans savoir qu’elle développe une technologie rarissime en France. Alain Launay, le président de la CCVOL qui a entrepris depuis plusieurs mois de visiter les entreprises du territoire est venu, lundi matin découvrir, en compagnie du maire de Saint-Nicolas-du-Tertre, Jean-Claude Riallin cette petite entreprise, performante, innovante et en bonne santé tout en étant située en zone rurale.

C’est en effet en bord de route, à l’écart du bourg de Saint-Nicolas-du-Tertre dans la zone des Pâtis qu’est installée Thermo color bois. Le bois et la famille Jouen, c’est une histoire qui se perd presque dans la nuit des temps. Car, aussi loin que remonte la mémoire familiale on y trouve un menuisier. “Au début, nous étions des menuisiers-charpentiers de campagne, on travaillait surtout dans les fermes. On était des généralistes du bois. On allait choisir les arbres à couper dans la forêt, puis on les travaillait jusqu’au produit final…”, se souvient Claude Jouen qui en 1981, s’associe avec son frère pour créer une entreprise spécialisée dans la fabrication de portails. De succès en succès, les frères Jouen devaient s’agrandir et se sont décidés à quitter Carentoir, leur commune d’origine, pour s’implanter dans la toute récente zone des Pâtis à Saint-Nicolas-du Tertre. Tout en poursuivant la fabrication de portails, l’entreprise s’est lancée dans la construction de jeux en bois à destination des enfants. Stéphane, l’un des fils est venu apporter à la société sa connaissance des machines à commande numérique. A la recherche permanente des nouvelles techniques utilisables dans le travail du bois, Jouen-Frères s’est intéressé il y a une dizaine d’années au traitement thermique du bois à très haute température. En deux mots, cette technologie permet de rendre plus durable des essences de bois qui ne le sont pas et cela sans avoir recours à des traitements chimiques. La modification thermique est un procédé qui peut utiliser différentes formes avec des conséquences variables en terme de consommation d’énergie ou d’esthétique. Très vite la petite entreprise de Saint-Nicolas-du-Tertre s’est intéressée à un procédé mis en oeuvre en Finlande qui utilise de la vapeur d’eau.

Ce procédé n’était accessible qu’en Finlande avec un accès coûteux. Alors, les patrons de Jouen-Frères se sont dit, il y a 7-8 ans “pourquoi ne pas implanter un four près de chez nous?”. Et la réflexion est devenue réalité. “Notre objectif était de permettre une plus grande utilisation des bois locaux, pérenniser une ressource gérée durablement, faire travailler la filière bois local et, bien sur de limiter le transport…”, souligne Stéphane Jouen, épaulé par son frère Jean-Philippe.

En fait l’idée était de mettre cet outil à la disposition d’autres professionnels souhaitant avoir recours à cette technique pour traiter leurs bois, ce qui permettrait d’optimiser la structure. Mas il fallait vraiment avoir la fibre entrepreunariale chevillée au corps pour se lancer dans un investissement de 800 000 euros!

Une société de prestation de services baptisée Thermo color bois”, a été créée. Et aujourd’hui, Jouen Frères draîne une clientèle qui vient pratiquement de toute une moitié ouest de la France traiter son bois dans ce four de 12 mètres de long. Actuellement, l’entreprise est associée à l’élaboration d’une norme THT (très haute température) qui n’existe pas en France et dont l’aboutissement pourrait ouvrir de nouvelles voies de développement. En tous cas, chez Jouen-Frères on est prêt à relever le défi. Les dirigeants de l’entreprise ne manquent pas de faire remarquer que leur bâtiment est capable de recevoir encore deux fours. Un dynamisme plutôt réconfortant en ces temps de morosité.

 

Stable, durable, naturel : les avantages de la THT!

Thermo Color Bois utilise de la vapeur d’eau chaude pour ce traitement THT (Très haute température). La structure du bois est modifiée dans la masse (en clair, ce bois devient inhospitalier pour les champignons et autres parasites qui accélèrent sa dégradation naturelle). Ainsi le sapin, le hêtre, le frêne, le peuplier qui sont par définition des essences qui ne résistent pas dans le temps à l’extérieur et donc inutilisables dans ces conditions deviennent durables. L’avantage de ce procédé outre le fait qu’il n’utilise pas de produits chimique est qu’il consomme peu d’énergie puisque la vapeur est portée entre 150 et 190 degrés. Le bois conserve sa stabilité dimensionnelle, sa résistance mécanique. “L’empreinte carbone est très faible et nous l’avons vérifié. Ainsi cette modification thermique est moins impactante que le transport de bois importé d’Afrique, d’Asie ou d’Amérique…”, souligne Stéphane Jouen.

Enfin, sur le plan esthétique, le bois ainsi traité conserve un aspect visuel proche des bois tropicaux.

 

DSC_2281 DSC_2290 DSC_2284 DSC_2272 DSC_2267 

 


'Saint-Nicolas-du-Tertre. Traitement du bois : Thermo Color Bois à la pointe de l'innovation' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée