Ruffiac. Entrez dans le magasin virtuel de Morgane

 

Morgane, au centre, parmi ces mannequins d'un jour
Morgane, au centre, parmi ces mannequins d’un jour

Morgane, c’est une pile, un concentré d’ondes positives que rien ne peut arrêter. Et c’est sans doute grâce à cela qu’elle a réussi à créer et à faire prospérer son affaire. Alors son affaire, c’est “la petite boutique au fond de la prairie”, un magasin de vêtements improbable, niché au fin fond d’un village de Ruffiac. Oui, mais c’est là qu’elle est née, qu’elle a grandie et qu’elle a construit sa famille. Alors, elle ne pouvait pas créer ailleurs son entreprise… “Tout à croquer” était né.

logo morganePendant 15 ans, Morgane a travaillé dans le textile pour un magasin de sports. Mais, pour cette bouillonnante jeune femme, c’était un carcan, trop lourd a porter. Au fond de son rayon, elle ne rêvait que d’une chose : être indépendante, gérer sa vie et ses affaires. Pas simple. Et là où beaucoup d’autres auraient jeté l’éponge face aux montagnes de paperasseries, aux risques, elle a maintenu le cap avec quelque part dans sa tête l’objectif de vivre et travailler au “pays”. Elle tourne donc la page et installe dans une pièce de sa maison un magasin de vêtements. Parallèlement, elle se lance dans la vente à domicile. C’est à dire qu’elle entasse dans sa voiture sa gamme et qu’elle installe un véritable magasin chez ses hôtesses. Là, les visiteuses ne sont pas obligées d’acheter, mais elles se promènent entre les portiques, comme dans un magasin. La formule plait et Morgane se prend au jeu. Elle qui aime le contact humain, la convivialité, se retrouve dans cet univers. Très vite, la voiture devient trop petite et un camion la remplace, puis un second, plus grand encore…

Pareil pour la pièce de la maison elle aussi trop petite. Alors elle installe sa boutique dans une minuscule pièce attenante à un hangar. Mais le bouche-à-oreille fonctionne. Morgane est sympa, bosseuse, elle connaît son métier et a bon goût… Alors, les amies, des amies se passent le mot et la clientèle afflue. Il faut donc pousser les murs et il y a deux ans, la “petite boutique au fond de la prairie” devient plus grande. Enfin, un espace plus spacieux dans lequel la clientèle peut fouiner à la recherche de la bonne affaire, du vêtement qu’on ne trouvera pas ailleurs. Mais pour être à la hauteur, Morgane fait le tour des grossistes parisiens, quatre fois par an et sélectionne sa ligne de vêtements.

Elle fait partie de cette génération d’internet conquérante. Elle travaille, elle vit au rythme d’internet et de son modèle : la communauté. Car, c’est bien d’avoir de jolis vêtements, encore faut-il les faire connaître au public. Evidemment, Morgane n’a pas les moyens d’organiser des défilés de modes. Par contre, elle a des copines qui ont des enfants et il ne lui faut pas longtemps pour les décider à jouer les mannequins. L’esprit communautaire. Voila donc une collection présentée par des gens qui nous ressemblent et qui expriment toute leur joie de vivre, bien dans leurs têtes, bien dans leurs vêtements. La vraie proximité.

Aujourd’hui, Morgane souhaite développer son site internet qu’elle a entièrement “relooké”. Elle le sait, c’est sa génération, c’est grâce à internet qu’elle développera son activité. C’est parti, son nouveau site est sobre, précis, efficace et très pratique. “Les internautes peuvent y consulter le catalogue en ligne, acheter s’ils le souhaitent, mais aussi tout simplement réserver des vêtements qui leurs plaisent pour ne pas laisser passer l’occasion et aller les cherche à la boutique plus tard…”, explique Morgane.

Internet, c’est le monde virtuel dans lequel la jeune femme évolue comme “un poisson dans l’eau”, mais elle ne perd pas ses racines et un goût immodéré pour le contact avec le public. “Jamais je n’arrêterai mes réunions à domicile. C’est difficile parce qu’il faut charger le camion, décharger chez mes clientes, installer chez elle une véritable boutique. Mais c’est tellement agréable et enrichissant de discuter avec elles, de les conseiller, de répondre à leurs questions…”, explique Morgane.

Découvrez la boutique virtuelle de Morgane Frapsauce en cliquant ici

Suivez son actualité sur Facebook en cliquant ici

Découvrez la collection de vêtements de tout à croquer présentée par des mannequins proches de vous. Ce sont peut-être vos voisins ou leurs enfants :

 

DSC_3576

 


'Ruffiac. Entrez dans le magasin virtuel de Morgane' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée