Saint-Abraham/Lizio. L'internet à haut débit est arrivé

DSC_3602 2

Ce n’est pas encore le très haut débit, mais c’est du haut débit qui change quand même la vie. Environ 190 foyers de Saint-Abraham et 156 de Lizio peuvent désormais bénéficier d’une connexion internet beaucoup plus performante. Il leur suffit de contacter leur opérateur pour vérifier la compatibilité de leur box…

Les travaux qui viennent de s’achever dans ces deux communes sont une illustration de la montée en puissance des débits dans un schéma intermédiaire qui permet d’améliorer la situation d’une partie des habitants d’une commune en attendant l’arrivée de la fibre optique. Ce système intermédiaire associe deux technologies. Un cable en fibre optique est “tiré” entre un central téléphonique existant et une nouvelle armoire dite “noeud de raccordement abonnés”. Les habitants situés autour de cette armoire reçoivent alors un débit internet nettement amélioré pouvant attendre jusqu’à 20 méga bits par seconde via leur réseau traditionnel en cuivre. Mégalis, le syndicat mixte qui est chargé de mettre en oeuvre la desserte en haut débit de la Bretagne a réalisé 174 installations de ce genre sur l’ensemble de la région. Ce programme arrive à son terme et une nouvelle phase de travaux va commencer avec le déploiement de la fibre optique.

La technique mise en oeuvre à Saint-Abraham et Lizio a des limites techniques qui ne permettent pas de la multiplier sur tout le territoire. D’autant qu’elle coûte assez cher : 140 000 euros dont 53 000 financés par la CCVOL à Saint-Abraham. Et puis, cela peut faire des jaloux puisqu’elle ne concerne pas toute une commune. Ainsi à Lizio, la partie Est de la commune qui était sous-alimentée auparavant bénéficie désormais de ce haut débit. L’autre partie de la commune se trouve désormais moins bien desservie. A Saint-Abraham, le haut débit s’arrête à quelques dizaines de mètres de la maison du maire, Gaëlle Berthevas. En inaugurant la nouvelle armoire, ce vendredi après-midi, celle-ci s’est tout de même réjouie de cette évolution qui bénéficie à une petite commune, “un bel exemple de coopération intercommunale”, a-t-elle souligné.

Mais pour Hervé Le Norcy, directeur général du syndicat mixte Mégalis, le véritable enjeu, c’est la fibre optique. “C’est elle qui assurera le développement des générations futures”, prédit ce dernier. Cette fameuse fibre dont on a pas encore trouvé les limites. “Elle a pour l’instant un débit illimité, il n’y a pas de déperdition sur la distance, elle ne craint pas la foudre, ni l’eau”, détaille le directeur régional d’Orange, venu lui-aussi inaugurer la nouvelle armoire de Saint-Abraham. Il faudra des années avant que tout le territoire soit couvert par la fibre optique. “Ca serait bien que ça puisse aller un peu plus vite…”, tente Alain Launay, le président de la CCVOL, faisant valoir le besoin des entreprises en la matière. Mais il faudra encore un peu de patience, même si une première “plaque” de 1000 prises devrait entrer en service dans les prochains mois pour desservir le secteur de Malestroit-Saint-Marcel.

Le député Paul Molac a mis en avant le rôle structurant que doit jouer la Région dans ce type d’opération.

DSC_3583 3 DSC_3605


'Saint-Abraham/Lizio. L'internet à haut débit est arrivé' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée