Malestroit. Contournement : voici le nouveau scénario

DSC_2503

Quoi de neuf en cette année 2016 concernant le contournement de Malestroit? L’annonce de l’abandon par le Département du tracé initialement prévu pour cette déviation a suscité un certain émoi et laissait beaucoup de questions sans réponses.

Sans revenir sur les péripéties de cette affaire, rappelons que Florence Prunet, conseillère départementale du canton de Moréac (qui englobe Malestroit) a demandé auprès des services du département des explications et nous en avons publié les réponses. Or, dans ces réponses, le Département affirme qu’il “ne vend pas ses terrains”, alors que nous avons retrouvé le témoignage de la propriétaire de ce terrain qui affirme avoir été sollicitée par le Département pour cette vente.

Alors, bien sur ce double langage apparent interpelle. Comme nous vous l’avons promis, nous poursuivons nos investigations pour comprendre ou en est précisément ce dossier. Nous nous sommes fait préciser point par point les différentes réponses du Département.

Chose promise, chose due. Nous sommes en mesure aujourd’hui de faire un point très précis sur ce dossier. Et la vérité va en surprendre plus d’un…

Le tracé du contournement. Oui, comme d’ailleurs cela a été clairement dit dans le communiqué en question, le tracé du contournement tel qu’il avait été envisagé est abandonné. Mais cet abandon concerne aussi le projet de construction du nouveau pont sur lequel passait la déviation. En ce qui concerne le contournement, tout est donc à effacer des cartes, routes et pont.

Un nouveau pont? Dans le communiqué il est bien fait état du projet de “nouveau Pont Neuf” à Malestroit. Mais c’est un “principe” qui pose clairement l’hypothèse de la réalisation d’un nouveau pont “quelque part au niveau de Malestroit” qui permette d’assurer la circulation même en cas de forte inondation. Le Département se laisse “la possibilité d’envisager en concertation avec les élus concernés un projet plus global du franchissement de l’Oust”, laisse-t-on entendre en termes très diplomatiques dans les couloirs du conseil Départemental. En terme moins diplomatiques, on peut dire que ce n’est pas demain la veille qu’on verra un contournement et un  nouveau pont s’élancer au-dessus de l’Oust, quand on connait les délais nécessaires, les complexités administratives, et les éventuels recours que génèrent de tels projets. Sans compter la prise en compte de nouveaux impératifs économiques tels que l’aéroport de Notre Dame des Landes si celui-ci se fait un jour. En résumé, le contournement de Malestroit va retrouver son statut de “serpent de mer”…

L’actuel pont de Malestroit remis à neuf. Et voila donc la solution qui va être mise en oeuvre : la réfection totale de l’actuel pont de Malestroit, le “Pont neuf”. Nous sommes en mesure d’affirmer que c’est sur ce scénario que travaillent actuellement les services du Département. Mais attention, il s’agirait d’une très grosse opération de remise en état, évaluée à 6 ou 7 millions d’euros, et qui pourrait modifier complètement la physionomie de l’ouvrage actuel. On parle de suppression des arches, de création d’un nouveau tablier, de passages piétons… Ces travaux permettraient de sécuriser le pont qui ne serait plus soumis à la pression du courant en période de crue et dont la traversée se trouverait facilitée. Selon nos informations, cette solution de substitution devrait être mise en oeuvre très rapidement. Il faut encore que les études techniques soient achevées et le conseil Départemental se prononce sur le projet, mais “tout va aller très vite désormais”, nous a-ton confié.

La vente des terrains. Ce sujet devient du coup presque anectodique. Mais le Département nous confirme bien qu’il n’est pas vendeur de ses terrains. Ceci étant, rien ne dit que ce sujet ne resurgira pas un jour ou l’autre du chapeau.

Voila ce que nous pouvions dire de la façon la plus précise possible sur ce dossier. Il devrait revenir sur le devant de l’actualité très vite, puisque Jean-Yves Laly, le maire de Missiriac, très en colère par la tournure des évènements a promis de s’exprimer lors de ses voeux samedi prochain.

Début 2014, le pont avait du être lesté par des dizaines de tonnes de parpaings pour résister au courant lors des inondations
Début 2014, le pont avait du être lesté par des dizaines de tonnes de parpaings pour résister au courant lors des inondations (archives)

'Malestroit. Contournement : voici le nouveau scénario' a 4 commentaires

  1. 4 janvier 2016 @ 19 h 02 min Christian

    Merci beaucoup pour ces dernières informations. Des questions subsistent mais il faudra s’y résigner.
    Et pourquoi l’option du tracé tel qu’il avait été défini n’a pas été retenu ? Il est vrai qu’à force de tergiverser, l’on fini par abandonner. De même on ne nous retirera pas du doute que des pressions autres que ceux pour l’intérêt commun ont pesées dans ce choix.
    Avec plus de volonté, peut-être serions-nous arrivés à nos fins !
    Enfin, une consolation et monsieur le Maire de Malestroit ne peut que s’en réjouir : le pont neuf va retrouver son vrai nom après une cure de jouvence ! Serait-ce ce grand projet mystère qui va bouleverser l’économie locale ?
    Et malgré ces travaux, le problème de la circulation et de la sécurité routière dans l’agglomération ne s’en trouvera pas solutionné…
    J’oubliais : une bonne année 2016 quand même !

    Répondre

  2. 5 janvier 2016 @ 10 h 19 min Bey

    Bonjour, voilà on reviens à la raison,contourner une ville c’est faire mourir son cœur c’est fermer les commerces les uns après les autres, c’est le regroupement en zone commerciale en périphérie, bref la transformation en “ville dortoir” A+

    Répondre

  3. 6 janvier 2016 @ 11 h 56 min Maël Storit

    Le choix retenu par le Conseil Départemental de construire un nouveau pont à l’emplacement du pont-neuf s’éclaircit enfin.

    Il s’est imposé par l’urgence liée à la fragilisation (sans doute plus importante que celle communiquée par les autorités) du pont-neuf actuel et l’ « opportunité » de supprimer une structure qui a une incidence négative importante sur les inondations de Malestroit.
    Le choix d’une architecture à pont suspendu, apparemment envisagé, présente de nombreux avantages : débit d’écoulement plus élevé, construction plus rapide tout en conservant une capacité de circulation avec le pont-neuf, au prix cependant de graves perturbations pendant plusieurs mois et dans la phase finale un arrêt complet. Le tout s’inscrivant sans doute dans un réaménagement complet du carrefour de St-Julien, avec suppression du parking du quai ?

    Dans ces conditions, ce scénario cohérent qui reste à être précisé, ne s’oppose pas à la construction rapide de la 1ère partie du contournement correspondant au tronçon reliant la route de Ploërmel à celle de Ruffiac, bénéfique pour Malestroit et Missiriac en veillant à limiter et compenser les incidences négatives pour les habitants impactés, suivant le tracé retenu en 2009.
    Quant à la partie 2 qui inclut le 2ème pont, correspondant au tronçon se situant dans le prolongement de la partie 1 reliant la route de Ruffiac à celle de Redon, celle-ci ne peut-être que reportée à une échéance de 15 à 30 ans.

    Alors pourquoi le maire de Malestroit s’est-il livré à une communication confuse aux allures de manipulation et sans égard avec le maire de Missiriac, ce qui a inévitablement suscité des réactions vives et justifiées?

    Mais le feuilleton est loin d’être terminé. Souhaitons qu’il soit écrit de manière plus respectueuse et limpide à l’égard des citoyens.

    Répondre

  4. 21 mars 2016 @ 13 h 21 min Jorion Daniel

    Reconstruire le “Pont neuf” de Malestroit n’est pas chose facile , bien au contraire, compte tenu de la nécessité de maintenir une vraie circulation et compte tenu de l’encombrement des rives de l’ouvrage actuel. Un nouveau pont construit en tenant compte de ces contraintes sera , à priori très couteux, difficile à concevoir et peut-être même deviendra t’il “impossible” compte tenu de l’environnement existant et des difficultés pour le modifier.

    Répondre


Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée