Sérent. Nouveaux ateliers : Celvia se prépare à passer en 2×7

“La plupart des personnes extérieures au site qui ont connu l’usine avant ne la reconnaisse plus depuis. Le site est complètement transformé”?, constate Bastien Marty le directeur de l’usine Celvia de Sérent en marge de la remise des médailles du travail qui se s’est déroulée, vendredi soir à Sérent. Une cérémonie similaire se déroulera dans quelques jours pour les salariés du site de Saint-Jean Brévelay.

Au-dela des médailles, cette cérémonie était aussi l’occasion pour la direction de féliciter et de remercier les salariés “pour les efforts qu’ils ont consentis pour le lancement des nouveaux ateliers d’éviscération et de découpe”. Ce fut un chantier sous forme de défi avec un objectif ambitieux : démarrer les nouvelles installations avant l’été. “Les équipes de maintenance ont fait des prouesses en enchainant les week-end travaillés pour accompagner les artisans et les fournisseurs de machines”, souligne le directeur expliquant que les travaux se déroulaient en même temps que les employés travaillaient sur les anciens outils. Il a fallu louer des barnums et des camions frigo pour poursuivre la livraison normale des clients. “Je remercie le personnel et l’encadrement pour sa patience, son professionnalisme et son investissement durant cette phase compliquée”, insiste Bastien Marty. Les nouveaux ateliers sont désormais opérationnels. “Grace à eux nous avons pu augmenter les volumes en passant de 125 à 185 000 poulets en 3 mois ce qui nous a permis de répondre à la très forte demande de matière origine France de nos clients”, analyse-t-il.

Mais d’ores et déjà, Celvia travaille sur l’étape suivante. Ce sera le passage en 2×7 au mois d’avril prochain. Les six mois qui viennent vont donc être mis à profit “pour améliorer nos organisations et conditions de travail et exploiter mieux notre nouvel outil”. Ce sont des objectifs clairement identifiés : améliorer les réglages et le suivi des machines pour optimiser la chaîne de production; améliorer la formation, en particulier des nouveaux embauchés; améliorer le management par une meilleure communication, une meilleure écoute, assurer l’équité de traitement envers l’ensemble des salariés; remonter le niveau d’exigence en santé/sécurité notamment en anticipant l’apparition des douleurs en apportant les aménagements nécessaires aux postes de travail.

La finalité de ce grand chantier aussi bien technique qu’organisationnel est pour Celvia d’accroitre sa compétitivité pour “reprendre des parts de marché à l’importation, financer la fin de nos investissements et développer nos emplois”, indique le directeur avant de remettre les médailles.

Les médaillés :

OR :

Edith Jouchet (Lizio)

Marcel Poute (Elven)

Marie-Hélène Thiboult (Sérent)

VERMEIL :

Michel Dany (Missiriac)

Agnes Guého (Sérent)

Pascal Joubel (Sérent)

Didier Le Bouquin (Saint-Nolff)

Dominique Noel (Elven)

 

dsc_0177 dsc_0179 dsc_0188


'Sérent. Nouveaux ateliers : Celvia se prépare à passer en 2×7' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée