Pays de Ploërmel. C'est quoi le parrainage d'entreprise?

Le parrainage est l’un des dispositifs les plus efficaces pour le développement d’une entreprise en création ou lors d’une reprise. Et dans le Pays de Ploërmel, ce système a déjà couronné de succès de nombreux dossiers. Le principe est simple. Le nouveau chef d’entreprise dépose d’abord un dossier auprès d’une structure dédiée, en l’occurence Initiative Pays de Ploërmel (IPP). Cette entité regroupe des patrons en activités ou en retraite qui ont donc une solide expérience de l’entreprenariat réussi. Lors de réunions régulières, le comité épluche chaque dossier pour émettre un avis. Si le dossier est retenu, il permet au porteur de bénéficier de prêts d’honneur, mais cette aide s’accompagne de la nomination d’un parrain. Il s’agit d’un autre chef d’entreprise expérimenté qui va accompagner le porteur dans sa phase de démarrage pour l’aider par ses conseils à surmonter ou à anticiper les difficultés auxquelles il ne manquera pas d’être confronté. le système fonctionne parfaitement bien. Tellement bien que commence à se poser le problème du renouvellement des parrains. C’est un peu la rançon du succès.

Pour sensibiliser le monde de l’entreprise à l’importance de s’engager dans le parrainage de “jeunes pousses” qui viendront au fil des ans conforter le tissu économique du Pays, Pierre Payoux, le président de la plateforme IPP a organisé une réunion d’information. Mardi matin une quarantaine de parrains, filleuls, parrains potentiels, banquiers, décideurs se sont donc retrouvés au restaurant Lours de la base de loisirs de Saint-Malo de Beignon. L’endroit n’était pas choisi au hasard puisque ce restaurant a été repris en mai dernier et à bénéficié du soutient de la plateforme. Un dossier exemplaire qui démontre que sans la détermination d’IPP, il n’aurait sans doute pas abouti. “Ce dossier était très bien monté, le projet était exceptionnel et a été le coup de coeur du comité. On y croyait tous, mais les banquiers étaient réticents. Il a fallu élever le ton, mais finalement on a eu une réponse positive…”, rappelle Pierre Payoux.

C’est d’ailleurs un exemple qui met en évidence un autre rôle de la plateforme IPP et non des moindres. La compétence de ses membres en fait une référence pour les banques et le fait que le dossier soit retenu ouvre les portes du crédit bancaire. Ce qui s’appelle “l’effet levier”. Ainsi en 2016, IPP a accordé environ 340 000 euros de prêts d’honneur qui ont déclenché l’octroi de 2,5 millions euros de prêts bancaires soir un effet levier de 7,5…

Trois binômes déjà existants sont venus faire part de leurs vécus tant en qualité de filleuls que de parrains. Des échanges qui ont permis de comprendre à la fois le fonctionnement et l’intérêt que peut avoir cette formule pour les deux parties. Le filleul y trouve une aide concrète, une écoute un remède aussi à l’un des maux des entrepreneurs : la solitude. Quand au parrain, c’est parfois quelqu’un qui a été filleul et qui veut “renvoyer l’ascenseur” et c’est toujours un passionné de l’entreprise et qui prolonge son esprit créatif au-delà des murs de sa propre entreprise. Pour les deux c’est une formidable aventure humaine.


'Pays de Ploërmel. C'est quoi le parrainage d'entreprise?' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée