La Chapelle-Caro. Journées portes ouvertes sur le site de méthanisation

 

C’est la plus grande unité de méthanisation pilotée par des agriculteurs. Ils sont 12 entreprises agricoles du sud de Ploërmel à s’être lancées dans cette aventure. Il leur aura fallu 5 années pour faire aboutir le projet. Depuis janvier le moteur de marque 2 G d’une puissance de 250 kWé a commencé à ronronner, produisant 2000 MWh d’électricité par an (de quoi alimenter les besoins d’une commune de 700 foyers). L’industriel voisin, la Société Bretonne de Galvanisation, est associée à l’unité car il valorise la chaleur en substitution de l’énergie fossile. Les deux digesteurs font 1700 m3 chacun. 9300 m3 sont valorisés en épandage.

Depuis plusieurs semaines les “énergiculteurs de l’Oust”  préparent les journées portes ouvertes qui vont vous permettre de découvrir cette unité exceptionnelle. Ces portes ouvertes se déclinent en deux temps.

-Vous êtes un professionnel agricole ?

Venez le vendredi 23 juin de 11h à 17h . Cette journée s’inscrit dans le cadre de l’opération innov’action, menée par les Chambres d’agriculture de Bretagne, du 20 au 23 juin. Les énergiculteurs font partie des 26 entreprises agricoles qui y participent cette année, l’occasion de découvrir des équipements et/ou des pratiques inédites et d’échanger avec leurs instigateurs. Cette journée s’inscrit dans le cadre régional des portes ouvertes “innnov’action” organisées par la chambre d’agriculture de Bretagne.

-Vous êtes un particulier, un voisin ?

Venez le samedi 24 juin de 11 à 17h la porte ouverte est destinée au grand public. Ce sera l’occasion de venir échanger avec les Energiculteurs de l’Oust.

Rendez-vous route de la Clavelaie à la Chapelle Caro, sur la commune du Val d’Oust. La visite sera guidée et en groupes, la visite libre est possible aussi. Une restauration et une buvette seront prévues sur place.

Contact : Chambre d’agriculture de Ploërmel 02 97 74 00 60

 


'La Chapelle-Caro. Journées portes ouvertes sur le site de méthanisation' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée