Molac. La foire 2015 se termine en fanfare

DSC_3083

Dès le mois de mars, les dirigeants du comité de la foire exposition de Molac promettaient que cette version serait “un grand cru”. Ce lundi soir, alors que les exposants remballent leur matériel, on sait que cette promesse a  été tenue. Pas de chiffres officiels encore sur la fréquentation, mais il est probable qu’elle sera sans doute une des plus importantes qu’ait connu la foire de Molac.

Car même si, comme le veut la tradition ce lundi a attiré moins de monde, les allées sont restées bien remplies. Dimanche a été une journée exceptionnelle. Reste encore pour le comité de la foire à suivre les opérations de démontage, puis viendra après le retour au calme, l’heure du bilan et des premières perspectives pour la version 2017…

Ce lundi était donc une journée plus tranquille, celle qu’apprécie ceux qui ont le temps de flâner tranquillement au DSC_3079hasard des stands. L’agriculture était encore à l’honneur. Ce matin et cet après-midi, S.E.M.’Agri ( les agriculteurs du Sud-Est Morbihan) -une association de développement agricole de la région de Questembert qui compte 200 exploitations adhérentes soit un peu plus de 300 agriculteurs et agricultrices- invitait le public à participer à des débats sur l’agriculture. L’occasion pour les représentants du monde agricole d’évoquer certains sujets propices à polémiques, comme par exemple les réactions de rejet que peuvent engendrer les projets d’implantations agricoles et notamment les porcheries. Mais aussi d’évoquer les pistes permettant d’éviter ces situations conflictuelles.

Puis les éleveurs qui ont participé au concours des Blondes d’Aquitaine ont été primés. André Rival, le président de la Foire a rendu un hommage appuyé aux agriculteurs, à leur volonté et leur esprit de solidarité; “c’est grâce à vous que la Foire résiste…”, leur a-t-il lancé.

DSC_3084 DSC_3086 DSC_3087 DSC_3088 DSC_3089 DSC_3090 DSC_3093 DSC_3099


'Molac. La foire 2015 se termine en fanfare' n a pas de commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Voulez-vous commenter ?

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée